Economie

Mines : La Guinée, Rio Tinto et ses partenaires discutent du schéma financier à Paris.

Selon nos informations, la Guinée, Rio Tinto, Chalco et la SFI discutent à partir de ce jeudi 19 septembre, à Paris, du schéma financier à mettre en place pour booster le projet de Simandou. On se rappelle que le 16 aout dernier, à Conakry, les parties ont signé la ‘‘lettre d’intention’’ relative à la mise en œuvre du projet.

Selon le communiqué de Rio Tinto publié à l’époque, ‘‘cette lettre énumère les principes clés qui serviront de base à l’élaboration du cadre d’investissement que les partenaires se proposent de finaliser d’ici la fin de l’année 2013’’.

À noter que ‘‘le Cadre d’Investissement de Simandou comprend un ensemble de documents qui définissent et régissent les relations et les dispositions commerciales entres les différentes parties associées au projet. Le Cadre d’Investissement prend les principes convenus dans les documents commerciaux (la Convention de base de 2002 et l’Accord transactionnel de 2011) et les exprime dans une formulation légale ayant la transparence et le niveau de détails nécessaires pour des investissements de plusieurs milliards de dollars requis par un projet de cette envergure. Il comprend des conventions, des documents statutaires et des accords contractuels’’, précisait le communiqué de Rio Tinto.

La réunion qui s’ouvre aujourd’hui à Paris, devra finaliser le plan de financement du projet avant le 30 septembre 2013. La prochaine étape sera sans nul doute, de faire signer le cadre d’investissement par les parties plus tard en novembre et le ratifier au plus tard le 31 décembre 2013.

Le Simandou est un projet d’extraction de minerai de fer de classe mondiale situé dans le sud-est de la Guinée. Le projet est développé par Rio Tinto, en partenariat avec le gouvernement guinéen, Chalco et la SFI (membre du groupe de la Banque mondiale). Selon ses promoteurs, le projet Simandou sera le plus grand projet intégré de minerai de fer et d’infrastructures jamais réalisé en Afrique, et pouvant contribuer à la transformation de l’économie guinéenne et des infrastructures de transport du pays.

Ibrahima S. Traoré

In guinee7.com

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top