Revue de la presse

Revue de la presse du 21 au 27 octobre 2013

A la Une de l’hebdomadaire satirique, Le Lynx, titre ‘’Légis-tardives 2013, les résultats provisoirement définitifs de la CENI à la basse cour’’. Après les résultats provisoires, les Guinéens sont accrochés aux lèvres de la cour suprême. Dans les colonnes de l’article, le Lynx précise que c’est à la cour suprême de sauver soit sa tête, soit le pays.

Quant à l’indépendant il titre à sa Une ‘’SYMA entre le marteau du devoir et l’enclume du pouvoir’’.

Pour le journal ; le président de la cour suprême doit devoir marcher sur des œufs dans l’épreuve qui en ce moment la sienne et qui consiste à trancher le contentieux électoral qui oppose la mouvance présidentielle et l’opposition.

 Dans ce même numéro, Jean Marie Doré règle ses comptes à Bakary Fofana. Le leader de l’union pour le progrès de la guinée UPG s’est violemment attaqué à l’actuel président de la CENI Bakary Fofana qu’il accuse d’avoir causé du tord au peuple de Guinée en troquant et viciant le processus électoral.

Khalifa Gassama Diaby va- t-il démissionner en fin ? S’interroge l’Observateur.

Le ministre des droits de l’homme et des libertés publiques par ses paroles et ses actes fait apparemment aussi bien des contents que des mécontents. L’article rajoute que Alhousseiny Makanéra Kaké du RPG- Arc –en ciel sur le site africaguinee.com, a jugé utile de rappeler à Gassama Diaby qu’il est à la tête d’un Ministère et non d’une ONG de défense de droits de l’homme.

‘’Les résultats des élections législatives représentent un carton jaune pour le pouvoir en attendant le rouge en 2015’’ dixit Aboubacar Sylla porte parole de l’opposition guinéenne dans l’Observateur.

Le premier quotidien privé guinéen d’informations générales, la République rappelle dans ses colonnes les propos de Jean Marie Doré leader de l’UPG qui dit je cite « l’opposition guinée républicaine reste plus que jamais soudée » fin de citation. Ceci lors de sa dernière réunion du 12 octobre au domicile privé de l’ancien premier ministre de la transition.

Nous terminons ce tour d’horizon des journaux de la place par ce fait de société, une fille de 13 ans meurt par suite d’accouchement à Dinguiraye, une préfecture située à plus de 500 km de Conakry, publie le journal l’Observateur. Au fond de l’article, notre confère précise que  c’est après avoir été enceinté par Monsieur Kane, un vieux gérant d’une superette dans une station service de la place que la petite a été contrainte de rejoindre sa famille à Dinguiraye pour accoucher.

Quelques semaines plus tard, la nouvelle jeune mère a accouché d’une jolie fille, mais malheureusement elle n’a pas survécu à l’accouchement.

Merci à la semaine prochaine

 Amadou Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top