Politique

Rapport final sur les législatives 2013 : La MOE-UE énumère 34 recommandations

Au terme de sa mission en République de Guinée, la Mission d’Observation Electorale de l’Union Européenne (MOE-UE) a animé une conférence de presse ce lundi 20 Janvier 2014 à la maison des journalistes de Conakry pour présenter  le rapport final des élections législatives du 28 septembre 2013.

 Conférence de presse qui a été animée conjointement par le chef observateur de la mission et député au parlement européen, Cristian Preda et Tommaso CAPRIOGLIO, chef observateur adjoint. Dans le commentaire du rapport final de 127 pages, Cristian Preda a précisé que la mission a été riche en difficultés et en expériences. Il a aussi insisté sur le caractère indépendant de la mission et des conclusions.

Après tous les constats faits sur le terrain pendant les législatives de 2013, la Mission d’Observation Electorale de l’Union Européenne a fait 34 recommandations tant du coté des autorités guinéennes, des partis politiques, de la CENI et des média. Il s’agit notamment :

-De Réviser les dispositions du code électoral relatives aux délais légaux et fixer une date butoir aux commissions administratives de centralisations des votes (CACV), les contraignant ainsi à transmettre, dans un délai imparti, un exemplaire des procès-verbaux à la CENI.

– De noter que la cartographie électorale devrait permettre une répartition des sièges basée sur le poids relatif du corps électoral ou sur un recensement total de la population afin de préserver l’équité des suffrages.

-La MOE-UE recommande aux partis politiques d’allouer les ressources nécessaires à la formation de leurs délégués présents au sein des bureaux de vote et des CACV.

-La structure de la CENI devrait s’orienter, à terme, vers une organisation purement administrative et technique, conformément aux dispositions transitoires de la constitution.

-De Publier au journal officiel, dans les brefs délais, la loi organique  numéro L/2010/02/CNT du 22 juin 201 relative à la liberté de la presse afin de garantir son application.

Pour finir, M. Preda annonce que la MOE-UE organise un atelier demain mardi 21 janvier 2014 dans un réceptif hôtelier de la place afin de présenter et discuter ces recommandations mais aussi d’aborder, ensemble, les modalités de leur mise en œuvre. Il réunira les acteurs du processus électoral et les membres de la mission présents dans le pays lors de la visite de retour.

Il faut rappeler que la mission est arrivée à Conakry le 22 août 2013 sur invitation du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD), de la République de Guinée et de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante).

Adama Hawa Diallo

 

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top