Politique

Crise au RPG-Arc-en-ciel : Faranah, le cas qui révolte !

Il était de ceux qui ont fait subir toutes les affres de la souffrance, qui ont fait boire le calice jusqu’à la lie aux braves militants du RPG à Faranah, tout le temps qu’a duré le régime de feu Conté. Il continue de leur faire la nique, il continue, il continue…Il règne en potentat à Faranah, il croit disposer d’un droit de vie et de morts sur ses habitants, lui, c’est Moussa Condé Tata Vieux.

Le moral gonflé à bloc, débordant de vanité, le très énigmatique ministre de la pêche et de l’aquaculture, reconduit à l’indignation générale, dans le nouveau gouvernement, séjourne depuis samedi dans son Faranah natal.

Allez comprendre que quand le Roi Soleil, l’empereur Tata Vieux 1er doit se rendre à Faranah, c’est toute la ville et son contenu qui doivent se mobiliser, toutes affaires cessantes, pour réserver un accueil digne du rang de l’enfant prodige du bled.

C’est ce qui s’est produit samedi à Faranah où écoles, marchés ont été contraints de fermer. Ceux qui n’ont pas obtempéré ont dû subir un châtiment à la hauteur de la forfaiture. Même des villages entiers ont été vidés de leurs contenus pour venir accueillir l’homme fort de Faranah. Moussa Condé Tata Vieux disposerait de loubards sur place dont la mission est de mettre tout esprit rebelle au pas.

A propos, un cas de conscience qui choque, qui révolte. C’est celui d’un militant de première heure, un vieux compagnon de route d’Alpha Condé, alors opposant clandestin. Abdoulaye Cissé connu sous le nom de « Gougouni », membre du directoire du bureau fédéral de Faranah1, est en route pour Conakry, aux fins de recevoir des soins. Il serait très mal en point, depuis qu’il a été sévèrement molesté dit-on par les hommes de Tata Vieux 1er.

Le Roi Soleil n’aurait pas digéré le fait qu’il ait été contrarié par le vieillard à ses yeux indélicat, quand il s’est agi pour le RPG-Arc-en-ciel de Faranah d’attribuer un billet de voyage pour le Hadj 2013 offert par le chef de l’Etat. Le vieux Gougouni aurait, on apprend que c’était aussi l’avis le plus unanimement partagé au sein du parti à Faranah, proposé le nom d’une dame, Nènè Aissatou Diallo, qui aurait tout perdu jusque son mari dans son militantisme pour le RPG.

Femme de l’ethnie Peulh de surcroit, qui a consacré toute sa vie à la cause du parti, au point d’avoir été répudiée et par son mari et par ses parents. C’était sans compter avec le choix du Roi Soleil, qui préfère plutôt le maire de Faranah, Douty Ben Oularé. A Faranah, ce que Tata Vieux 1er veut, Dieu le veut ! C’est bien Oularé qui effectuera le voyage aux lieux saints.

Par-dessus tout, ce qui choque à Faranah, c’est le fait que celui qui a martyrisé le RPG de longues années durant, que ce soit lui qui non seulement plastronne au sein du gouvernement avec tous les scandales qu’on connait de lui, pire, le même continue à subir aux militants du RPG-Arc-en-ciel, toutes formes d’injustice et de dictat.

Même pour voir Alpha Condé, il faut passer par Tata Vieux 1er. Le vieux Gougouni en sait quelque. Lui qui a usé les semelles de ses babouches ici à Conakry, en vain, sans pouvoir rencontrer son ami, son compagnon de lutte, devenu président, au prix de leur lutte commune.

Les militants du RPG-Arc-en-ciel, impuissants, la mort dans l’âme, n’ont d’autre choix que de prendre leur mal en patience. Tous les jours, ils convergent par centaines et par milliers chez le défunt Bandjou Oularé, siège du parti, Bandjou Oularé lui-même, symbole du combat et martyr du RPG. Alpha Condé le sait de science certaine, pour peu qu’il s’en souvienne !

Aboubacar Diallo.

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top