Politique

Plume à Aboubacar Diallo du 27 Janvier 2014

Rififi au RPG-Arc-en-ciel. Se sentant laissée pour compte et indignée dit-on de l’attitude de mépris du Pr Alpha Condé envers le parti, la jeunesse du grand navire jaune ne contient plus sa colère. Elle compte bien le faire savoir au président Alpha Condé qu’elle attend de pied ferme. Premières escarmouches le week-end écoulé, siège et QG du parti, portes closes !

Hallucinant, dantesque, ubuesque !!! A priori, aucune épithète d’exagéré. Qui l’eût cru ? Même le vaticinateur le plus entêté ne se serait jamais hasardé à le prévoir. Il ne s’y serait jamais risqué de peur d’être démenti! Mais à présent, il faut bien se le farcir, c’est peut-être le début de la bérézina pour un géant de l’univers politique guinéen, mais en réalité un colosse au pied d’argile. Pourtant, comme signe prémonitoire du Big bang en vue, le là de la fin de l’haricot a été donné où celui-ci semble avoir été enfoui dans le sol. Kankan, je veux nommer. Hué ou pas par une certaine jeunesse du parti, il eût bien fallu une opération de rachat, allez savoir ! Mais la politique de l’Autruche a ceci d’arrière-goût qu’elle finit toujours par se retourner contre celui ou celle qui la pratique, c’est le vilain retour du bâton ! Au lieu de recevoir les signaux émis, aussi inédit que cela pouvait paraître, à partir de ce qui semblait être un bastion consolidé, une forteresse imprenable, on se mit à crier au loup dans la bergerie, comme à l’accoutumée, cela est de pratique, c’est l’occasion toute trouvée pour diaboliser encore et encore l’opposition et une certaine presse. Mais le malaise était bien là, enfoui au plus profond des âmes, un malaise bien plus vrai qu’on ne saurait l’imaginer, mais contenu jusque-là, dans le secret espoir d’un changement de cap, dans le secret espoir surtout que celui pour lequel des sacrifices extrêmes ont été consentis, se reprendra très vite pour mieux porter l’idéal commun de changement promis au peuple de guinée. Mais c’était sans connaitre l’homme, qui n’en fait qu’à sa tête, et qui comme un bateau ivre qui tangue dangereusement, fonce tête baissée dans le mur.

L’horizon 2015 bouché, tout ça par la faute d’un homme qui a le don du mépris, oui Alpha Condé a du mépris jusque pour ceux qui ont tout perdu pour lui. Mais lui n’en a que faire ! Il décide de tout tant pis pour l’avis du parti, tant pis pour ses cadres, ses femmes et sa jeunesse, vogue la galère ! Tant pis pour ceux qui ne sont pas contents, le président a décidé de tuer lui-même, lui seul son idéal de changement à lui, il nomme et dégomme qui il veut, il impose qui il veut Kory Kondiano, Saïd Fofana, Tata Vieux, Oyé Guilavogui, Bantama Sow, Ibrahima Kourouma, qui sais-je encore, que cela scandalise ou choque, Alpha Condé n’en a cure ! Le malaise, les frustrations accumulées au sein de son parti, il s’en moque éperdument. Mais comptera-t-il sur un parti en 2015 pour une réélection qui s’annonce compromise ? Pas sûr ! Le RPG devenu arc-en-ciel est au bord de l’implosion, le moral des aficionados fanatiques dans le plus profond du soulier. En plus d’être laissés à eux-mêmes, sans perspectives de voir arriver un retour de l’ascenseur, ils se coltinent mal de voir leur leader régner en timonier avec une petite meute d’arrivistes sans se préoccuper un tantinet de l’avis du parti qui lui a servi de viatique pour atteindre les cimes du pouvoir. L’onde de choc est sérieuse, elle traverse tout le pays de part en part.

L’âme chevillée au corps, rongés, brûlés de l’intérieur par les flammes d’une déception à la mesure du mépris à eux infligé, devenus la risée de l’opposition qui ne peut s’empêcher de s’en pourlécher les babines, militants et cadres du grand navire jaune se demandent ce qui leur arrive et s’interrogent sur leur sort et sur celui de leur formation. Peut-être que de celle-ci, ils feront leur deuil sous peu, un naufrage n’étant pas loin du fait d’une mer agitée, qui pourrait l’être plus encore au retour de celui en qui ils ne se reconnaissent plus, à son retour il voudra avoir le dessus par le bâton, la cruche se fracassera drue ! Vilaine fin !    

 

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top