Politique

Sékou Kourouma : Les syndicats ne veulent pas de lui

Aussitôt nommé, le nouveau ministre de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et la modernisation de l’administration publique, Sékou Kourouma, a du mouron à se faire.

Première épreuve, il va devoir affronter l’antipathie des partenaires sociaux, les syndicats. Ces derniers ne font pas mystère de leurs réserves vis-à-vis de sa nomination à la tête d’un département qui est en réalité, interface directe entre eux et l’Etat.

Sur les raisons de cette antipathie, M. Mamady Mansaré, porte-parole du mouvement syndical guinéen évoque d’une part, le fait qu’à leurs yeux, il est impensable de discuter avec quelqu’un qui aurait clairement affirmé qu’il a falsifié ses documents administratifs, d’autre part, il est reproché à M. Kourouma, anciennement Haut Commissaire à la réforme de l’Etat, de ne s’être jamais montré un homme ouvert au dialogue envers eux quand bien même que le chef de l’Etat lui donnait des instructions dans ce sens.

Mais M. Sékou Kourouma que nous avons joint au téléphone, lui n’est pas ébranlé outre mesure, il se dit serein et attend de rencontrer ces organisations syndicales pour savoir ce qu’elles lui reprochent bien. Il ira vers elles très bientôt nous a –t-il assuré.

A suivre !

Aboubacar Diallo

 

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top