Politique

Projet Kaleta : Les autorités s’activent pour le déguerpissement des emprises de la ligne de transport du courant électrique.

Deux jours de sensibilisation des élus locaux et populations de Manéah (Préfecture de Coyah) et des cinq communes de Conakry. Une mission gouvernementale était sur le terrain pour convaincre  les populations à quitter les emprises de la ligne 110KV de haute tension Manéah, Matoto via Tombo.

 

C’est pour faire comprendre aux populations de ces localités la nécessité de réhabiliter  le réseau électrique de Conakry.

« Il faut absolument que les populations qui habitent les emprises de la haute tension quittent les lieux. Puisque pour le transport de l’électricité du projet kaleta, il faut refaire les lignes qui sont déjà vétustes » a souligné Talibé Sylla, directeur général du projet kaleta .

Le secrétaire général du ministère de l’énergie, Sekhouna Diakité,   a déclaré qu’il est indispensable de déguerpir les populations, l’occupation des emprises du réseau électrique  a déjà causé deux mois de retard dans la réalisation du projet.

A Maneah, 16 familles concernées ont été indemnisées, à matoto il ya encore des problèmes. Selon certains chefs de famille pas mal de maison ont été sautées et n’ont  pas perçu leur argent.

Le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire,  Ibrahima Bangoura, déclare que les habitants doivent se renseigner sur un terrain avant de l’occuper, demander un déguerpissement volontaire et sans délai des occupants des emprises de la ligne. 

La sensibilisation s’est poursuivie  le jeudi 30 janvier  avec les quartiers et communes de Conakry au Palais du peuple.

Ben Oumar Sylla.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top