Politique

56èm anniversaire de l’indépendance à Mamou : Enfin l’appel d’offres pour 27 projets lancé ce mardi.

Plus que six mois nous séparent des festivités marquant le 56èm anniversaire de l’accession de la Guinée à l’indépendance. Au regard du temps écourté qui nous sépare de l’événement, le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation, maître d’ouvrage des travaux, semble vouloir se magner.

Il vient d’obtenir que l’appel d’offres pour l’adjudication de 27 projets sur les 50 que doit compter la région de Mamou à l’occasion de ces festivités, soit frappé du sceau de la procédure d’urgence. C’est pourquoi à compter de ce mardi 1er Avril, les cabinets d’architecture d’une part, les entreprises d’autre part, n’ont que deux petites semaines pour soumissionner. Deux semaines au lieu de trois voire quatre.

 

Joint au téléphone par notre rédaction, l’ingénieur conseil du MATD pour ces travaux, M. Mamadi Kallo, a rassuré quant à la possibilité d’achever tous les chantiers dans les délais. Sur la sélection des entreprises et cabinets, il s’est montré on ne peut plus clair : « C’est un appel d’offres ouvert, totalement ouvert, ce qui donne la possibilité à toutes les entreprises et à tous les cabinets de postuler, il reviendra à la commission interministérielle de trancher, de départager… ». Comment cet appel d’offres va-t-il être reçu par l’ordre national des architectes de guinée ? Un ordre dont des membres accusent M. Kallo de favoriser des cabinets et entreprises appartenant à ses proches et amis. Les jours à venir nous édifieront.

A rappeler que récemment cet appel d’offres avait été lancé avant d’être retiré. Pour besoin de procéder à des réglages administratifs qui s’imposaient. En vérité, c’était pour rendre ledit appel d’offres qui était restreint, ouvert.

Quant aux 23 projets restants, l’appel d’offres pour leur acquisition, sera lancé le lundi prochain. Là aussi, notamment du côté de Pita et de Dalaba, on se magne à finaliser les dossiers, à identifier des sites devant accueillir des infrastructures et à faire les levées topographiques.

C’est une enveloppe globale de 150 milliards de francs guinéens, qui est prévu pour ce 56èm anniversaire de notre indépendance, pour les 3 villes de la région de Mamou. Une enveloppe qui comporte il faut le préciser un volet équipement.

Aboubakri.

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top