Politique

Toujours pas de reprise d’élections de la chambre de commerce à Kaloum.

Journée très tendue ce mercredi à la commune de Kaloum qui devrait enregistrer la reprise des élections communales de la chambre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat. Les forces de l’ordre ont été déployées sur l’ensemble du territoire pour parer à toute manifestation.
 
« Pas d’élections de la chambre de commerce ici à Kaloum tant que la justice ne tranche pas le contentieux issu des premières élections du 16 mars qui a donné vainqueur Sitan Kanté », crie les partisans de Sidiki Nabé, candidat au poste de président de la chambre nationale de commerce. Sitan Kanté parle de manipulation, de magouille et affirme qu’aucune élection ne sera organisée ce mercredi à la commune de Kaloum.
 
Les partisans de l’autre candidat, Sory Doumbouyah se réjouissent de la reprise de ces élections. Astou Dabo qui s’est difficilement prêtée à nos questions, candidate malheureuse à l’élection du 16 mars et grande  rivale de Sitan Kanté, dénonce la fraude et la combine qui ont caractérisé ces premières élections.
 
Au moment où nous quittions les lieux, l’élection n’avait toujours pas commencé mais les deux camps se défiaient par des slogans hostiles en langue vernaculaire et avaient pris d’assaut la devanture de la commune de Kaloum.  
Bah Sékou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top