Politique

Fièvre Ebola en Guinée : les policiers outillés sur les mesures préventives et les modes de contamination de l’épidémie

Les inspecteurs principaux et les commissaires centraux de la police guinéenne, ont édifiées ce mardi sur les mesures préventives et les modes de contamination de l’épidémie de la fièvre Ebola, déclenchée dans le sud de la Guinée. C’est une action d’un groupe d’environnementalistes et de vétérinaire qui se donnent pour mission à travers un forum d’expliquer les origines et les voix et moyens pour éviter cette maladie mortelle.
 
Selon une étude récente, il y a au  moins 144 maladies humaines dérivées d’agents pathogènes d’animaux sauvages qui sont devenus nocives pour la santé de l’homme ces 60 dernières années. Ces maladie sont la rage, le sida, le virus de la fièvre jaune et la fièvre hémorragique Ebola.  
C’est que le chef de la section suivi zootechnique et vétérinaire de la faune de l’office guinéen des parcs et réserves était venu expliquer aux cadres de l’administration de la police à Coleyah. Du mode de prévention au mode de contamination en passant par l’apparition des symptômes, rien n’a été occulté.  Le directeur général de la police nationale, Mohamed Gharré, a indiqué que les unités d’intervention de la police sont équipées et prévenus avant tout contact avec les personnes interpellées.
 
Bah Sékou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top