Politique

Fièvre Ebola : La compagnie Emirates a suspendu ses vols vers Conakry.

Du constat fait à l’aéroport international Conakry-Gbéssia, voici maintenant trois jours, que le moindre avion de la compagnie Emirates ne s’est posé sur le tarmac de l’aéroport guinéen.

Selon nos informations, face à la propagation de la fièvre hémorragique Ebola en Guinée, la compagnie a décidé de suspendre ses vols en partance et en direction de Conakry. Histoire apprend-on, de mettre à l’abri son personnel et au-delà, éviter d’importer le virus aux Emirats Arabes Unis.

 

Il faut dire que selon nos sources, ceci n’est point une décision du pays, les Emirats Arabes Unis auxquels appartient la compagnie, mais plutôt celle de la compagnie elle-même qui en pareilles circonstances est souveraine de ses décisions selon ses impératifs de sécurité.

Mercredi soir, on signalait également le fait qu’un vol d’Air France a été annulé, pour cause dit-on de panne technique. Alibi ou subterfuge ? Les jours à venir nous édifieront.

Aboubakri.

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top