Politique

Pétrole 2014 : Le ministre du commerce explique pourquoi Sahara

Marc YOMBOUNO jure qu’il n’y a pas eu de pot de vin dans l’attribution du marché de pétrole 2014 qui a connu moult rebondissements. Il reconnait qu’il y a eu beaucoup de spéculations mais précise qu’il y a des procédures à suivre. Le ministre du commerce clame à qui veut l’écouter que le deal n’était pas  brumeux, bien au contraire, «  pour une mesure de transparence et de bonne gouvernance nous avons jugé utile de relancer l’appel d’offre puisque le premier a été infructueux à cause de nos exigences. Le nouvel appel d’offre a été lancé. Il y a eu des soumissionnaires et des propositions. La commission a étudié le dossier. Nous sommes donc allés dans le principe de négociation. Ce n’est que mardi que nous sommes parvenus à un résultat concluant. Nous avons reçu deux offres : la première est celui de Vittol avec une proposition de 39.38 dollars par tonne métrique et le second de Sahara avec une marge de 39.0. On a pas besoin d’être doué en Maths pour savoir qu’elle est l’offre le mieux disant. C’est ainsi on a choisie Sahara.  M.YOMBOUNO ajoute » qu’ avant ce stade la société Addax s’était retirée ».
 Avec la marge de 39 dollar, Sahara sera-t-elle à même de fournir régulièrement 360 mille tonnes métriques à la Guinée. En tout cas son nom fait peur aux réservoirs.

Souley

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top