Politique

Société : un nigérian ayant avalé 42 boules de cocaïnes, a été arrêté mardi à l’aéroport de Conakry

Un nigérian ayant avalé 42 boules de cocaïne depuis le brésil a été arrêté mardi à l’aéroport international de Conakry-Gbessia par des éléments de la police de l’ai et des frontières.  Il détenait un passeport bissau-guinéen.
Le mardi passé vers 1h45mn, Fernando Verela, passager du vol de la Royal air Maroc en provenance De Sao-Polo en Brésil via Casablanca, a été interpellé et mis en état d’arrestation par les agents de la faction de la police de l’air et des frontières de l’aéroport de Conakry. Il s’était ingéré dans le ventre 42 boules de cocaïne.
 
Les 42 boules avaient fait plus de 12 heures dans le ventre du sujet nigérian. Interpelé, il a demandé à aller dans les toilettes où il a vomit 9 boules. Soumis à un interrogatoire au commissaire de police, cet homme a reconnu qu’il a administré d’autres boules de cocaïne dans son ventre. Fernando Verela s’appelle en réalité Deved Ezé de nationalité nigériane. Son passeport de service bissau-guinéen lui a été délivré le 11 novembre 2013. Dans le transport du colis suspect, il a été aidé au Maroc par un policier.
 
D’après sa déclaration, ce citoyen nigérian  devrait recevoir des mains d’une personne ici à Conakry 2000 dollars pour avoir transporter les 750 grammes de cocaïne. Lors de l’enquête préliminaire, il a déclaré qu’il est à sa première opération. Ce suspect est mis à la disposition de la direction centrale de la police judiciaire pour approfondir les enquêtes.  Quand à son ambassade à Conakry, elle sera informée de l’arrestation d’un de ces citoyens avec 42 boules de cocaïne sur le sol guinéen, a indiqué les services de la police.
Bah Sékou 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top