Politique

Education : un centre E-Learning pour propulser les Guinéens

Accusée d’avoir le plus faible niveau de programme d’éducation en Afrique de l’ouest, la Guinée peine à rehausser son niveau. Malgré tout, les initiatives ne manquent pas de la part de la nouvelle génération. Bien que Des volontés existent, le manque de soutien reste le principal frein à la réalisation des objectifs fixés. C’est pour répondre à l’épineuse question de la professionnalisation et de l’uniformisation des programmes d’étude, qu’un projet panafricain de services en lignes (e-Learning) a été mis en place.

 

Initié par des jeunes cadres Guinéens, il vise à aider des jeunes cadres et étudiants à bénéficier de la formation en bachelor, en licence et en master des universités indiennes à travers une vidéoconférence ou téléformation (direct).  Le projet  »Panafricain Network » a été offert par le gouvernement indien à la Guinée dans le cadre de la coopération sud-sud en plus des 53 pays de l’UA. Il SI7GE à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry où l’accès est facile aux étudiants. C’est tout comme e-Santé au CHU de Donka et e-Diplomatie au ministère des Affaires étrangères. Lors d’un point de presse le week-end dernier, à l’Université de Conakry, le coordinateur Yalla Diakité a déploré la méconnaissance du public sur les opportunités qu’offre  le projet. C’est pourquoi a-t-il précisé, la Guinée doit capitaliser le nouveau souffle de changement prêché par les autorités du pays.  Ces priorités portent sur trois volets :  » l’emploi des jeunes qui passe par la création et la promotion du marché du travail, la qualification du
système d’enseignement professionnalisant, l’amélioration de la qualité de vie des femmes par la promotion des activités génératrices de revenus », a expliqué M. Diakité.

Le centre E-Learning offre une pléiade de programmes d’études, dont l’anglais est reste la langue de communication.  »Aujourd’hui nous avons 4 classe en anglais avec des effectifs chacune de 30 à 35 étudiants qui prennent des cours à partir de l’Inde ». La Guinée a signé le protocole en juin 2006 et fait partie des 19 premiers pays à adhérer au projet.  »Le centre e-Learning de Guinée offre deux modules de formations. Il s’agit de la formation classique à temps plein qui est ouverte aux bacheliers ou aux étudiants en réorientation et la formation continue sur un an à temps plein pour le diplôme universitaire technique (DUT) ou à temps partiel par module. Elle concerne les salariés et les demandeurs d’emploi. Et les programmes sont donnés par des enseignants chercheurs et des professionnels talentueux en Inde », développe le coordinateur du projet.

Le conférencier a indiqué le premier centre de télé-éducation est le seul en Guinée à avoir 27 programmes de formation donnés par les universités indiennes de renommée internationale. Entre 2012-2014, E-Learning compte enrôler 1000 étudiants, perpétuer la période d’assistance indienne du 25 février 2014 au 25 février 2016, entre autres. 

Mamadou Oury Bah 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les Plus Lus

To Top