Politique

Elections chambres régionales : Des irrégularités signalées à Faranah…

« Il n’y a pas eu d’élection à Faranah mais plutôt une sélection… », des propos du président sortant de la chambre régionale de Faranah, qui en disent long sur ce qui s’est passé ce week-end du côté de Faranah à la faveur du renouvellement du bureau régional de la CCIAG.

D’abord, on a appris que c’est un étudiant stagiaire à la commune, qui a été porté à la tête de cette chambre. Il aurait fini ses études en 2011, depuis il serait en stage à la commune urbaine, à la section assainissement. Ainsi il n’aurait aucune qualité d’opérateur économique, donc pas éligible à ce poste.

 

Ensuite, il semble qu’il aurait été imposé par la section1 du RPG-Arc-en-ciel de Faranah, section sous la pression de laquelle, monsieur le préfet se serait mêlé à la danse foulant au pied au passage tous les critères qui doivent prévaloir à cette élection.

Selon nos informations toujours, en sus de cet état de fait, trois sur les quatre composantes de cette chambre consulaire, à savoir, BTP-industries, artisanat et prestataires, n’auraient pas pris à l’élection.

Pire, à en croire toujours nos sources, les représentants de trois préfectures sur quatre que composent la région, en l’occurrence Dabola, Kissidougou et Dinguiraye, n’auraient pas aussi participé au voté. Ce qui a fait à dire à un observateur que celui a été porté à la tête de la chambre régionale de Faranah, n’a été élu que par 25% de ceux qui étaient sensés l’élire.

Tout cela se serait joué sur fonds de divisions ethniques.

Dossier à suivre !

Aboubakri.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top