Politique

Printemps de la Banque Mondiale et du FMI : Les nouveaux défis.

Le printemps de la Banque Mondiale et du FMI est un événement annuel rassemblant à Washington, une pléiade de participants et d’observateurs venus des quatre coins du monde.

Ce rendez-vous, est une occasion ponctuée par des séminaires et des communications variées sur les activités de la BM et du FMI. Des thématiques liées à l’économie mondiale, au développement  international et aux marchés financiers internationaux y sont également développées.

 

Cette année, le Président du Groupe de la Banque Mondiale Dr Jim Yong Kim, a dressé un bilan des grands problèmes qui affectent l’humanité. Des problèmes qui ne se chiffrent plus en millions de personnes mais, plutôt en milliards.

Dans le monde, près de 2 milliards d’individus n’ont pas accès à l’énergie, un demi milliard n’ont pas accès à des services financiers de base et, 7 milliards de personnes risquent de se trouver face à la catastrophe planétaire imminente que représente le changement climatique.

L’une des clés pour lutter progressivement contre ces fléaux, consiste à mettre fin à l’extrême pauvreté  d’ici 2030. Pour ce faire, 50 millions de personnes doivent sortir de la pauvreté chaque année dans le monde par le biais de nouveaux mécanismes de lutte basés entre autres, sur la création d’emplois pour les pauvres.  Ce défi est relevable selon Christine Lagarde, Directrice Générale du FMI, si les Etats renforcent la coopération internationale et renouvellent leur attachement au multilatéralisme.

De Washington Moussa Moise Sylla.

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top