Politique

Printemps de la BM et du FMI : les institutions de bretton woods encouragent la Guinée à serrer la ceinture.

Lors des réunions de printemps du Fonds Monétaire international et de la Banque mondiale à Washington, la délégation  gouvernementale guinéenne a rencontré les cadres du département des finances publiques du FMI. Les  reformes entreprises en guinée et les défis à relever étaient au menu de cette rencontre. Le FMI applaudi des deux mains le travail de base effectué par les autorités guinéennes sur le plan économique. Dans les deux prochaines années, Conakry va bénéficier de l’appui de cette institution.

 

Xavier RAM du département des finances publics du FMI profite de cet entretien pour souligner que la priorité depuis 2011 était de rétablir les fondamentaux de la gestion des finances publiques en matière de politique fiscale. Selon lui beaucoup d’éléments qu’il qualifie
d’infrastructures dans la gestion des affaires publiques ont été mis en place en Guinée. Il a cependant précisé qu’aujourd’hui il reste de nombreux défis qui visent à accroitre les capacités humaines et matérielles et mettre en place un ensemble de textes juridiques. Le département des finances publiques du FMI apprécie la révision du code minier guinéen mais constate que son application bat encore de l’aile. Une réalité qui pourrait empêcher la Guinée d’atteindre les
objectifs de son programme de  reforme des finances publiques. Le FMI reconnait que des avancées ont été enregistrés avec le respect du code d’investissement mais avec les impôts, des  reformes doivent être opérées pour simplifier le système fiscal du pays pour voir enfin
 un impact positif sur le quotidien des populations.
Souley

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top