Politique

Ebola: la Gambie suspend les vols de Guinée, Liberia et Sierra Leone.

La Gambie a suspendu les vols en provenance de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone en raison de cas confirmés ou suspects de fièvre Ebola dans ces pays, pour prévenir toute contamination, a appris l’AFP mardi à Banjul de sources aéroportuaires.

La décision de suspension des vols en provenance de ces pays, prise par le président gambien Yahya Jammeh, a été notifiée à différentes compagnies aériennes desservant la Gambie dans une lettre datée du 10 avril, ont indiqué ces sources sous couvert d’anonymat.

 

La mesure, avec effet immédiat, est appliquée jusqu’à nouvel ordre. Elle concerne les vols directs entre la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et la Gambie, et les vols faisant escale dans les trois premiers pays n’ont pas le droit d’y embarquer de passagers pour la Gambie, a expliqué un responsable aéroportuaire.

« La décision des autorités gambiennes » de suspendre les vols de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone « a bloqué beaucoup de passagers éventuels pour Banjul » dans ces pays, a-t-il poursuivi.

La Guinée fait face à une épidémie de fièvre hémorragique virale, avec 168 cas dont 108 mortels enregistrés depuis le début de l’année. Sur ces 168 cas, 71 ont été confirmés par des analyses en laboratoire comme étant dus à Ebola, selon le dernier bilan communiqué lundi par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le virus Ebola, hautement contagieux s’est propagé au Liberia voisin, où six cas ont été confirmés sur 26 cas suspects de fièvre hémorragique, dont 13 mortels, d’après l’OMS.

La Sierra Leone a enregistré deux décès de cas suspects de fièvre hémorragique, et a fait analyser des échantillons qui ont exclu la présence d’Ebola. Six cas suspects (dont aucun mortel) ont été détectés au Mali, où les résultats des premiers tests sur l’Ebola se sont révélés négatifs jusqu’à mardi.

Jusqu’à mardi, la décision de suspension des vols par la Gambie n’avait fait l’objet d’aucune communication officielle à Banjul, mais à Freetown, le gouvernement sierra-léonais a indiqué être en train de mener des discussions avec les autorités gambiennes sur ce dossier.

Le porte-parole du gouvernement sierra-léonais, le ministre Abdulai Bayratay, a indiqué que Freetown s’interrogeait cependant sur les fondements de la suspension des vols en provenance de Sierra Leone puisque, a-t-il dit, « il n’y a aucun cas confirmé d’Ebola ici, et cela a été certifié par l’OMS ».

Source : AFP

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top