Politique

Le processus de réconciliation nationale en débat à Conakry

Le comité technique du fonds de consolidation de la paix veut renouveler le processus de réconciliation nationale. Le ministère des droits de l’homme et des libertés publiques est le point focal de la politique du gouvernement. Les deux parties ont discuté ce mercredi de l’évolution des activités de la commission de réconciliation et les moyens devant permettre l’aboutissement du projet.
 
Le ministre Kalifa Gassama Diaby tient à la réconciliation nationale. Mais il prévient qu’elle  ne va pas résoudre tous les problèmes du pays. L’essentiel pour lui, est de voir les citoyens amorcer des reformes structurelles. L’objectif ultime, souligne le ministre, c’est le rétablissement d’un climat de confiance.
 
Bah Sékou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top