Politique

Yamoussa Touré crée la COSATREG pour défendre les travailleurs et retraités de Guinée.

Ce n’est pas pour autant une démission dans l’affaire qui l’oppose à Amadou DIALLO l’actuel secrétaire général de la confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG). Le dossier est pendant au tribunal de première instance de kaloum et Yamoussa TOURE qui a horreur du simulacre a pensé créer La confédération syndicale autonome des travailleurs et retraités de Guinée qui peut être s’apercevront-nous viendra contrer la CNTG managée par son émule Amadou Diallo. Une confédération dont il est lui-même secrétaire général. Son bureau exécutif a été présenté ce jeudi à la presse.

Elle a pour mission, défendre les intérêts moraux et matériels des travailleurs et retraités de Guinée, collaborer avec les acteurs sociaux-économiques et lutter contre la discrimination, et l’irresponsabilité dans certains services et entreprises entre autres.

« Les prouesses du mouvement syndical guinéen se situe dans la lutte pour l’instauration d’un Etat de droit de la démocratie, de la justice sociale et du développement socio-économique du pays. Malheureusement de nos jours l’affairisme, l’opportunisme et la politisation du mouvement syndical l’ont conduit à son déclin » a affirmé le Secrétaire général de la COSATREG Yamoussa Touré.

Aujourd’hui le mouvement syndical guinéen est dans l’hibernation, aucun syndicaliste ne veut prendre sa responsabilité en faveur des travailleurs. Des conditions qui tressaillent la couche laborieuse du pays. La confédération syndicale autonome des travailleurs et retraités de Guinée qui réunie pour ce début une vingtaine de structures syndicales partenaires nait donc pour mettre fin à certaines pratiques qui affectent le mouvement syndical. Il n’y aura cependant pas d’antagonisme. Du constat que le mouvement syndical esquive sa doctrine fondamentale, celle de défendre les travailleurs, la cosatreg souhaite renverser la tendance et cela grâce à une unité d’action entre l’ensemble des structures syndicales.

Parviendra t-elle à atteindre ses objectifs ? Même si la question se pose, de part et d’autre l’espoir est permis.

Mohamed Damaro Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top