Politique

Situation de la fièvre Ebola en Guinée : le gouvernement fait le point (communiqué)

Suite à l’examen des dossiers des cas suspects d’EBOLA, enregistrés en Guinée du mois de janvier à avril 2014, par les experts scientifiques nationaux et internationaux (CDC Atlanta, OMS) du Comité de Crise Sanitaire National, il a été établi une nouvelle nomenclature de présentation basée sur la confirmation des cas par les tests biologiques. En effet, les analyses biologiques pouvant désormais être réalisées rapidement, les bilans ne prennent plus en compte que les cas confirmés.

 

Selon cette nomenclature, la situation des cas d’EBOLA confirmés à la date du 17 avril 2014 se présente comme suit :

 Dans l’ensemble du pays :

  • Total pays : 109 cas confirmés dont 61 décès
  • Conakry : 36 cas confirmés dont 15 décès
  • Guéckédou : 58 cas confirmés dont 34 décès
  • Macenta : 13 cas confirmés dont 10 décès
  • Kissidougou : 1 cas confirmé dont 1 décès
  • Dabola : 1 cas confirmé dont 1 décès
  • Dinguiraye : 0 cas confirmé dont 0 décès

Le seul nouveau cas positif enregistré le 17 avril provient de la Préfecture de Guéckédou

 

Le Nombre de cas hospitalisés dans les Centres de traitement

 

La situation des hospitalisations se présente comme suit :

Pour l’ensemble du pays, les cas hospitalisés dans les centres de traitement EBOLA sont de 23 cas confirmés se décomposant comme suit :

  • Conakry : 11 cas confirmés
  • Guéckédou : 11 cas confirmés
  • Macenta : 1 cas confirmé
  • Dabola : 0 cas confirmé
  • Dinguiraye : 0 cas confirmé
  • Kissidougou : 0 cas confirmé

 

Le Gouvernement invite la population au respect strict des mesures d’hygiène corporelle, alimentaire, vestimentaire et environnementale édictées par les services de santé.

 

Il demande également aux populations de collaborer avec les services de santé afin de rompre rapidement la chaine de contamination.

 

Le Gouvernement lance également un appel au personnel de santé afin de respecter et faire respecter scrupuleusement les mesures de protection individuelle indispensables à la prévention de la maladie. 

Le Gouvernement saisit l’occasion pour remercier ses partenaires et les experts nationaux et internationaux pour tous les efforts fournis dans le cadre de la riposte à cette maladie. 

Enfin, le Gouvernement appelle les populations à la sérénité car les mesures médicales adéquates prises commencent à porter leurs effets positifs pour le contrôle de cette maladie.

Le Porte-parole du Gouvernement

M. Damantang Albert CAMARA, Porte-parole du Gouvernement, ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi 

Rapporté par Mamadou Oury Bah 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top