Politique

8èm de finale retour coupe de la CAF : Le Horoya AC joue son avenir ce dimanche à Sousse.

Accrochés au match aller dimanche dernier à domicile 0 à 0, les hommes du coach Amara Traoré jouent leur va-tout cet après-midi en terre tunisienne de Sousse, contre le club local, l’Etoile Sportive de Sahel, un autre ogre du football africain.

En crise d’efficacité, depuis 5 matches d’affilée en compétitions africaines, le Horoya AC n’a pas marqué le moindre but, le club d’Antonio Souaré doit faire trembler les filets adversaires cet après-midi, pour espérer se qualifier.

A défaut, garder sa gage inviolée pour espérer l’épreuve fatidique.

A l’issue du match aller, Amara Traoré avait dit que le nul vierge de 0 but partout, était aussi un piège pour l’adversaire. A 0-0 cet après-midi, ce sont les prolongations, ensuite les tirs aux buts si aucune des deux équipes ne score, à 1-1, c’est le Horoya qui se qualifie, ainsi de suite, les données sont très claires.

Toute l’attention sera portée à nouveau sur la ligne d’attaque du club de Coléah, avec un certain Blaise Kouassi, en manque de réalisme depuis plusieurs mois.

La défense aussi devrait être plus vigilante qu’au match aller à Conakry où elle s’est fait happée au moins à deux reprises par les virevoltants attaquants de l’ESS.

Pour le reste, on croise les doigts, espérant un exploit des rouge et blanc, derniers représentants de la guinée en compétions africaines. Ceci pourrait venir mettre un peu de baume au cœur des mordus du foot guinéens, après l’élimination humiliante vendredi du Syli junior par la petite Sierra Léone.

Rendez-vous cet après-midi.

Aboubakri.s

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top