Politique

Plaques d’immatriculation : Le désarroi des importateurs de véhicules, victimes de tracasseries policières

Les importateurs de véhicules en Guinée crient leur ras-le bol. Ils disent être harcelés ces derniers temps par les agents de la police routière, après le dédouanement de leurs marchandises, pour cause de plaques d’immatriculation.
Selon un importateur ayant son parc à Coléah et qui a joint notre rédaction, d’ordinaire, les véhicules une fois dédouanés, un bon de livraison est émis par la police au port. Un document qui permet ainsi à l’importateur d’acheminer son ou ses engins jusqu’à destination, sans plaques.

Mais ces derniers temps, les importateurs disent qu’à partir du pont 08 Novembre, leurs engins sont interceptés par les agents de la routière pour défaut de plaques d’immatriculation.
Une situation qu’ils ne comprennent guère. Ils interpellent les autorités compétentes pourvu qu’il soit mis fin à ces tracasseries que rien ne justifie à leurs yeux.
Yamba Yamba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top