Politique

Evènements du Burkina Faso : Les installations de l’entreprise Ebomaf détruites, les pertes évaluées à plus de 2 milliards de FCFA

On l’a appris que plusieurs jours après les évènements de fin Octobre au Faso. L’entreprise Bonkoungou Mahamadou et Fils (Ebomaf), active dans le BTP, a vu ses installations totalement détruites par les manifestants la semaine dernière, à Ouagadougou,

lorsque ceux-ci s’opposaient à un projet de modification constitutionnelle pour permettre à l’ex président Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat à la tête du Burkina Faso.

Les pertes subies s’évalueraient à plus de 2 milliards de FCFA soit l’équivalent de 3 millions d’euros. Ebomaf, c’est cette entreprise qui a décroché récemment le contrat de la route Kankan-Kissidougou, d’une distance de 194 km. Le contrat porte sur la reconstruction-bitumage de cet axe routier, l’un des plus dégradés de la Guinée.

C’est le chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé, en personne qui s’était rendu en haute guinée, pour lancer les travaux de cet axe donc confié à Ebomaf, mais aussi de la route Kankan-Mandiana, confiée elle à Guiter S.A

Selon nos informations l’ex président Blaise Compaoré serait associé ou actionnaire dans la société Ebomaf, d’où toute la colère des populations contre elle.
Nous y reviendrons !

Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top