Politique

Aussitôt porté sur les fonts baptismaux, le FPG se montre dur avec la gouvernance actuelle (Déclaration)

Il y a seulement quelques jours, l’opinion était informée de l’arrivée d’un nouveau-né dans l’univers politique guinéen. En l’occurrence le front patriotique guinéen (FPG). Un parti ayant à sa tête l’ancien ministre chargé de la communication de Moussa Dadis Camara, Idrissa Chérif. Sans perdre de temps, le FPG donne déjà les couleurs et se montre particulièrement dur à l’endroit du régime d’Alpha Condé. Voici sa déclaration telle que transmise à notre rédaction :
Conformément aux dispositions statutaires et réglementaires du Front Patriotique Guinéen (F.P.G), notre parti a tenu son congrès les 23, 24 et 25 août 2014 à Dabola.

A l’issu du congrès, Monsieur Idriss CHERIF, ancien Ministre chargé de la Communication du Président Moussa Dadis Camara a été élu Président du parti.
Monsieur Idriss CHERIF est par ailleurs le candidat du parti aux élections présidentielles de 2015.
Le Front Patriotique Guinéen (F.P.G) condamne la tentative d’intimidation dont a été victime le Président de l’U.F.R, Monsieur Sidya TOURE à son domicile au début de la semaine dernière. Par ailleurs, le Front Patriotique Guinéen (F.P.G) demande à l’opposition républicaine de reprendre les meetings pour que la date de la tenue des élections ne soit pas reportée à cause de l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola.
Le Front Patriotique Guinéen (F.P.G) remercie, félicite et encourage les organismes internationaux tels que l’OMS, MSF, la Croix Rouge, CDC Atlanta, pour ne citer que ceux-ci, pour les efforts louables allant dans le cadre de l’éradication de cette maudite maladie.
Le Front Patriotique Guinéen (F.P.G) fustige par conséquent le « régime Condé » à cause de la mauvaise gestion de l’épidémie d’Ebola et demande d’ailleurs la mise en place d’une commission indépendante qui devra enquêter sur l’origine de la maladie.
Le Front Patriotique Guinéen (F.P.G) demande au Gouvernement le retrait immédiat et sans condition des militaires à Womey, préfecture de N’zérékoré.

Que Dieu bénisse la Guinée
Je vous remercie.
Rapporté par Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top