Politique

Deux libériens travaillant pour Cellcom Guinée, arrêtés pour atteinte à la sûreté de l’Etat

C’est un scandale à ramifications tentaculaires, qui va faire tache d’huile. Deux ressortissants libériens, employés de la société de téléphonie mobile Cellcom, sont aux arrêts depuis quelques jours, accusés d’atteinte à la sûreté de l’Etat.
Ils sont soupçonnés d’activités de remontées d’information à la compagnie du milliardaire israélien Benny Steinmetz, engagé dans un bras de fer avec l’Etat guinéen depuis que celui-ci lui a retiré deux blocs miniers qu’elle a acquis au temps du régime de feu Général Lansana Conté. Mais dans des conditions dénoncées par les nouvelles autorités guinéennes comme douteuses.

Les deux sujets libériens auraient été surpris en train de photographier et filmer le cortège du président de la république, ils auraient aussi procédé à des repérages de points stratégiques tels les postes frontières. Pour quel but ? A qui toutes ces informations récoltées par ces libériens, étaient-elles destinées ? Des questions pour l’instant sans réponses.
Les services spéciaux de Colonel Moussa Tiégboro Camara sont à pied-d ’œuvre pour comprendre les agissements de ces deux libériens et éventuellement démasquer leurs complices.
Agissaient-ils au compte de Benny Steinmetz qui en veux jusqu’au cou au régime d’Alpha Condé ? Les repérages, les photographies, les films et autres réseautages et écoutes téléphoniques auxquels ils se seraient adonnés depuis des mois, devaient-ils servir à préparer une action contre le régime d’Alpha Condé ?
Les enquêtes le diront les jours à venir…
Affaire à suivre !
Aboubakri

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top