Politique

CAN Guinée Equatoriale 2015 : Le Syli face à son destin ce mercredi à Casablanca

L’équation est simple, et se résume à une phrase : « vaincre ou périr ». Les poulains de Michel Dussuyer le savent de science certaine. Autant ils savent que c’est cet après-midi ou jamais, autant les ougandais intègrent cet enjeu d’une rencontre aux allures de match couperet.
D’où la surdose de motivation de part et d’autre. Les deux équipes visent le même objectif, la qualif, arracher son ticket pour être au rendez-vous de janvier-février au pays de Obianguéma.

Elles ont le même nombre de points et peuvent par conséquent toutes se qualifier, à condition de gagner pour le Syli de Guinée, alors qu’un nul suffit au bonheur des Cranes de l’Ouganda.
La Guinée et l’Ouganda abordent la rencontre de cet après-midi, à peu près dans le même état d’esprit, surfant toutes sur une vague victorieuse. Elles sont les deux grandes gagnantes de la 5ème journée de ces éliminatoires. Alors que le Syli de Guinée humiliait les Eperviers du Togo à Lomé, battus 4 à 1, à domicile, les Cranes de l’Ouganda, prenaient le dessus sur les Blacks Stars du Ghana, battus 1 à zéro, à Kampala.
Mais un léger avantage psychologique pour les visiteurs tout de même, les ougandais en l’occurrence, puisque c’est la Guinée qui accueille, ils ont battu les guinéens à l’aller 2 contre rien, même si c’était à domicile.
Ils auront à cœur de vouloir rééditer cet exploit, sauf que depuis, il y a eu beaucoup d’eau qui a coulé sous le pont. Le Syli s’est entre temps métamorphosé, coach Dussuyer à qui on reprochait son inconstance dans les classements, semble avoir trouvé son équipe type, celle qui a malmené le Togo à Lomé.
L’entraineur du Onze guinéen sait qu’on ne change pas une équipe qui gagne, surtout en l’espace de 72 heures. C’est pourquoi, la belle équipe de Lomé sera reconduite presqu’entièrement. Seul Abdoulaye Cissé, qui comptabilise deux cartons jaunes, manquera à l’appel. Il est suspendu, il sera remplacé heureusement par Baissama Sankhon, de Guingamp FC. Incertain un moment, le joueur pourra tenir sa place, une échographie effectuée lundi ici à Casa, de son genou, n’a rien révélé.
Coup d’envoi de ce duel au couteau Guinée-Ouganda, à 16 heures TU, heures de Casablanca également. Sous le sifflet d’un trio arbitral sénégalais avec au centre Diedhiou Malang, assisté de Djibril Camara et d’El hadji Malick Samba, alors que Falou Galasse Kane sera le quatrième officiel du match. Le commissaire au match est ivoirien.
Aboubakri, envoyé spécial

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top