Politique

Ebola : Le grain de sel d’un étudiant guinéen à l’effort global des pays touchés pour vaincre le virus maudit (Poème)

Abdourahmane Barry, est un jeune guinéen, diplômé en sociologie de l’université Kofi Annan, il s’essaye à la poésie, genre littéraire qu’il affectionne et qu’il s’efforce d’utiliser de temps à autre pour se faire entendre sur les grands problèmes qui assaillent son pays la Guinée et l’Afrique.
Ici, dans ce poème, il en appelle à plus d’efforts de mobilisation dans la croisade contre Ebola, tout en invitant les populations des quatre pays touchés par Ebola, à participer à briser la chaîne de contamination, en ayant un comportement hygiénique conséquent.

Il les exhorte à prendre graine de l’exemple du Nigéria et de Télémélé (Guinée). Et de cette manière, elles pourront chasser Ebola et la stigmatisation qui va avec…Lisez plutôt !

Ebola en Guinée, Ebola en Sierra Leone, Ebola au Liberia…
Et on compte des milliers de morts d’Ebola
Oh mes chers frères et sœurs!
Continuons à nous protéger, continuons à nous mobiliser massivement sur le terrain
En faisant de la sensibilisation sur les mesures préventives pour la lutte contre Ebola accompagné des kits sanitaires une priorité partout en Guinée.
En se lavant les mains avec de l’eau de javel, du chlore concentré, du gel désinfectant ou du savon après chaque toilette, avant et après avoir touché ou salué quelqu’un, avant et après chaque repas…
Chers concitoyens! Soyons tous dans ce combat pour éradiquer Ebola afin de ne plus compter de malades et des morts d’Ebola.
Oh mes chers concitoyens!
De nos jours, à cause d’Ebola nous sommes enfermés!
A cause d’Ebola, des projets importants sont bloqués!
A cause d’Ebola, nos concitoyens n’ont pas été
au grand rendez-vous habituel pour le pèlerinage à la Mecque!
A cause d’Ebola, notre économie connait une situation dramatique!
A cause d’Ebola, notre tradition quotidienne est mise en danger!
A cause d’Ebola, nous sommes stigmatisés, nous sommes tous considérés comme atteints d’Ebola par certains à l’Etranger!

AH QUELLE STIGMATISATION !
Oh mes chers concitoyens! Est-ce que nous allons continuer à accepter de vivre dans cette situation inquiétante?
Est-ce que nous allons continuer à accepter de vivre ces humiliations révoltantes?
Je dis non! Non et non mes chers concitoyens !
Protégeons-nous et mobilisons-nous tous les jours sur le terrain!
N’acceptons pas de nous laisser faire,
N’ayons aucune considération derrière.
Aidons les services sanitaires
A couper la chaine de contamination
En désinfectant nos lieux de services et nos lieux d’habitation
Surtout en évitant d’abord la consommation d’animaux de brousse!
Car, ils constituent un véritable réservoir de ce virus.

Ainsi nous crierons victoire! Victoire contre Ebola! Ebola qui nous fait tant de morts!

Chers frères et sœurs guinéens, sierra léonais et libériens ! Je rappelle qu’on peut mettre rapidement fin à Ebola en prenant l’exemple du Nigeria!
Oui ! On peut se sauver d’Ebola en prenant l’exemple des habitants de Télimélé!
Oui et encore oui mes chers frères et sœurs guinéens, sierra léonais et libériens! On peut guérir d’Ebola et éviter sa propagation si on se fait consulter rapidement par les services sanitaires dès qu’on le contracte ou dès qu’on sent les symptômes d’Ebola!
Chers frères et sœurs guinéens, sierra léonais et libériens ! C’est vrai que le moment est très dur!
Oui c’est vrai!
C’est vrai que c’est très dur d’abandonner brusquement certaines de nos coutumes! Mais pour notre santé, ayons le courage que les agents spécialisés s’occupent des malades et des morts d’Ebola!
Chers frères et sœurs guinéens, sierra léonais et libériens! En espérant que ce message soit bien compris et qu’Ebola soit rapidement éradiqué ici,
Je prie Dieu de recevoir nos morts d’Ebola dans son paradis!
Je prie Dieu de nous donner plus d’énergie pour vaincre rapidement ce virus maudit ! Amen!

BARRY Abdourahamane, jeune Poète Diplômé en sociologie à l’Université Koffi Annan de Guinée Tél: 662 07 63 68 Email : sociopoete@gmail.com

Rapporté par Aboubakri

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top