Politique

Lélouma : des populations s’élèvent contre le préfet

Chose promise, chose faite. Les populations de la préfecture de Lélouma, localité située à environ 60 km du gouvernorat de Labé sont en ébullition ce lundi matin pour réclamer le départ du préfet.   

Ils manifestent leur colère contre la mauvaise gestion de leur localité par Samba Hery Camara, le préfet. 

 

Les léloumakas accusent Samba Hery Camara de semer la division entre les paisibles communautés du fleuve Lélou qui vivaient en parfaite harmonie depuis toujours. Selon eux, le préfet de la localité fait la promotion des idéologies de nature à opposer les citoyens.

 

« Il a inventé des idéologies pour nous diviser. Les peulhs et les roundés ont toujours cohabité dans la paix à Lélouma. Ils attribuent les terres des uns aux autres pour nous opposer. On n’a enregistré plusieurs conflits depuis que ce monsieur est arrivé à la tête de cette préfecture », affirme un citoyen de la localité.

 

Notre informateur ajoute que les habitants de la localité en ont assez de la politique de diviser pour régner dont fait preuve Samba Hery Camara. « Nous manifestons aujourd’hui pour demander le départ pure et simple du préfet. Les citoyens sont sortis massivement malgré l’interdiction formelle de tout regroupement par les autorités locales », explique notre interlocuteur en colère.

On apprend à l’instant que le gouverneur de la région administrative de Labé, Sadou Keita est arrivé à Lelouma pour tenter une médiation entre les jeunes en colère et le préfet.

Reste à savoir si les citoyens parviendront à déloger Samba Hery Camara qui est lui-même natif de Lélouma ?

Nous y reviendrons

Mamadou Oury Bah  

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top