Politique

Nantou Chérif en rabat-joie à Kankan, bastion du RPG-Arc-en-ciel : le spectre de la division ?

La coordinatrice nationale du RPG-Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, ne file pas le meilleur des cotons avec les responsables locaux du parti à Kankan. Son dernier passage dans le Nabaya, bastion consolidé du parti de l’actuel chef de l’Etat, continue de faire des vagues à Kankan et suscite des interrogations au sein des hautes sphères du parti.
Son arrivée attendue pour le vendredi dernier, n’aurait pas fait l’objet d’information au sein de tout le parti à Kankan.

Seuls quelques responsables proches d’elle, seraient allés à sa rencontre à l’entrée de la ville. D’habitude, elle bénéficie de l’accueil qui sied à son rang.
Sur place à Kankan, elle aurait convoqué, sans succès, les responsables locaux du parti, à une rencontre à son domicile. Ceux-ci ayant poliment refusé d’y aller, en lui proposant de les rencontrer au siège du parti.
Cette rencontre était censée se tenir dimanche, mais selon nos informations, après les avoir fait lanterner jusqu’à une heure avancée de la nuit, non seulement Nantou Chérif ne serait pas venue, pire, elle aurait envoyé une délégation vers eux, qu’ils ont refusés finalement de rencontrer.
Cette attitude a été et est encore très mal perçue à Kankan. Dans les rangs des secrétaires de sections et de nombre de militants, on parle de dédain de la part de la coordinatrice nationale du parti au pouvoir.
Depuis, des langues se délient. Certaines accusent Nantou Chérif d’intentions et de manœuvres basses de nature à vouloir créer la division au sein du parti, en encourageant et parrainant la création d’un autre mouvement de soutien, dénommé « Alpha Dankama ».
Un mouvement qui viendrait faire de la concurrence à un autre solidement implanté, celui porté par un autre cadre du parti, l’opérateur économique, le très populaire Taliby Dabo dont les initiatives et actions, ont permis depuis quelques années de tirer quantité de militants de l’extrême pauvreté, mais aussi de remobiliser des troupes, qui étaient un tantinet en errance.
A nouveau, les clivages au sein du RPG-Arc-en-ciel à Kankan, réapparaissent au grand jour, plusieurs mois après une réunion de tous les protagonistes, sous l’égide du président Alpha Condé. L’animosité de certains responsables et cadres du parti pour le jeune Taliby Dabo, serait à l’origine de ces tensions latentes, qui risquent d’exploser, si rien n’est fait…
A suivre !
Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top