Politique

Dr Mohamed Diané : L’homme de l’ombre de la présidence guinéenne, fait commandeur de la légion d’honneur de l’Etat français

Le vendredi 28 Novembre 2014, une date inscrite désormais en lettres de marbre dans les annales de l’histoire de la Guinée, et de l’histoire tumultueuse du couple franco-guinéen. Ce jour, un président français foule le sol guinéen, justement pour venir témoigner de la solidarité de son peuple à la Guinée, confrontée à la pire crise sanitaire de son existence, l’épidémie Ebola en l’occurrence.
Après un arrêt à l’hôpital national Donka où il a visité une antenne du laboratoire de l’institut Pasteur, et après avoir pris part à une table-ronde sur l’épidémie Ebola, le président Hollande avait à cœur d’encourager, mais aussi de témoigner de la reconnaissance de son pays, la France à la fois aux acteurs clés de la vie de la nation guinéenne, mais aussi à ceux qui sont en première ligne dans la croisade contre le virus maudit.

Grande cérémonie de décorations mais aussi d’échanges de légions ce jour au Palais Mohamed V. Au nombre de ceux qui ont reçu la reconnaissance de la France, figure Dr Mohamed Diané, Ministre d’Etat, directeur de cabinet du président de la République.
Tout comme le chef d’Etat-major des forces armées guinéennes, Dr Diané comme on aime l’appeler au RPG devenu RPG-Arc-en-ciel, a été fait ce jour COMMANDEUR de la Légion d’honneur de la République française. Une distinction haut de gamme, qui est attribuée à un monde assez select de par la planète.
Dr Mohamed Diané, personnage de l’ombre de la présidence de la République, effacé, taciturne, est pourtant d’une grande influence dans le tout premier cercle d’intimité et de décision du président Alpha Condé. Il est Directeur de cabinet du chef de l’Etat, à ce titre, il est un point stratégique des affaires présidentielles. C’est l’homme des dossiers, le filtre par lequel passe une craquée avant d’atterrir sur le bureau du grand chef.
Dr Mohamed Diané, a été de toutes les luttes qui ont fini par porter son mentor Alpha Condé au pouvoir, depuis la période de la clandestinité jusqu’à la victoire en décembre 2010. C’est lui qui tenait les rênes du RPG, le parti d’Alpha Condé, aussi bien au moment où celui-ci était contraint à l’exil, que tout le tout qu’il faisait à l’étranger.
Même étant à la présidence de la république, son ombre plane toujours sur le parti présidentiel, une maison qu’il connait comme la paume de sa main et qu’il a dirigée de longues années, en l’absence de son leader plus présent à l’étranger qu’en Guinée. Il est un personnage clé du parti, à ce titre, il veuille et s’emploie à sauvegarder son unité et à le fortifier chaque jour, en vue des échéances cruciales de 2015 notamment.
C’est en reconnaissance de tout ce passé riche en hauts faits de bravoure et de témérité, sans tambour ni trompette, mais aussi et surtout dans une loyauté d’airain, c’est aussi en reconnaissance de tous les efforts qui sont siens, aux côtés du chef de l’Etat guinéen, pour tirer la Guinée des abysses du sous-développement vers des horizons meilleurs, c’est en reconnaissance de tout cela que la France, grande nation de démocratie et d’Etat de droit, a gratifié Dr Mohamed Diané de cette distinction honorifique riche en symboles …C’est amplement mérité !
On n’a pas toujours besoin d’être sous les projecteurs pour avoir la lumière de la reconnaissance !
Aboubakri

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top