A LA UNE

Echéances électorales de 2015 : L’Union européenne prête à accompagner l’organisation de ‘’bonnes élections’’

C’est le chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée, M. Gerardus Gielen qui l’a dit lundi au sortir d’une réunion de concertation tenue à huis clos avec des représentants de l’Etat guinéen.
Le successeur de Philipe Van Dam, a assuré que son institution et ses Etats membres, sont engagés à accompagner l’organisation de ‘’ bonnes élections’’, en Guinée, en cette année 2015.
Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, a levé un coin de voile sur le niveau de toilettage du fichier électoral devant servir à la tenue de la présidentielle, prévue d’ici à la fin d’année.
M. Alassane Condé a dit que le fichier n’était pas loin d’être prêt, que la CENI en était à donner le coup de fion à son épuration, à travers la correction de certaines données.
Cette réunion de concertation vient confirmer le fait que la Guinée, s’engage désormais à accepter l’accompagnement de l’organisation des futures élections dans le pays, par de partenaires comme l’UE. Jusqu’à récemment, le gouvernement d’Alpha Condé avait écarté cette possibilité, se targuant même de pouvoir les financer seul.
Ce qui avait eu le don de susciter une vive polémique au sein de la classe politique, et d’en rajouter à l’ire de l’opposition, au moment où le pays a vu ses fragiles acquis démocratiques, détruits du fait d’Ebola.
Désormais, la voie est ouverte pour une assistance de l’UE, au plan financier et technique au processus en cours. Mais il faut d’abord vider le contentieux politique, toujours plus aigu.

Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top