Actualités

CECI de Ratoma: Un commissaire de la société civile accuse la délégation spéciale de Ratoma et le parti au pouvoir de modifier la liste des délégués

cenieLa délégation spéciale de la commune de Ratoma et le RPG en-ciel ont influencé pour changer les listes de la CECI de la même commune validées par la vice-présidence de la CENI, Hadja Biya Diallo, à son insu. Ce que dénonce Alseny Farita Camara, commissaire de la CECI de Ratoma et représentant de la société civile. Mais la vice-présidente de la CENI, précise que ces pratiques sont d’usage à l’institution électorale tant que les commissaires ne prêtent pas serment.
Ces nouvelles accusations d’un représentant de la société civile empoisonnent les relations assez tendues   entre le pouvoir et opposition et renforce la crise de confiance entre les deux adversaires politiques du pays. D’après ce commissaire, c’est le dimanche dernier que les délégués des partis politiques, de l’administration et de la société civile ont déposé les listes de leur représentant pour la mise en place de la CECI de Ratoma, conformément aux critères de la CENI.
Deux jours après, on apprend que les deux représentants de l’administration, ont été remplacés par deux autres personnes, militants du RPG-en-ciel, soutient Alseny Farita Camara. BOB
Lors de la prestation de serment de ces commissaires au Tribunal de première instance de Dixinn lundi, ce représentant de la société civile s’est rendu compte que les listes affichées sur le tableau d’information sont diamétralement opposées à celles qui ont été validées par la vice-présidente de la CECI.
C’est une violation de la loi, note ce commissaire, en ce sens que la date butoir du communiqué de la CENI pour le dépôt des listes prenait fin le 19 mars. Le changement serait intervenue après cette date, ajoute-t-il. BOB
D’après ces enquêtes, les deux nouveaux représentants ne sont pas de l’administration locale. Ils ont été parachutés par le Rpg-en-ciel qui a d’ailleurs plus de membres dans la CECI de Ratoma que les autres partis politiques.
La vice-présidente de la CENI que nous avons joint au téléphone a précisé que des changements sur les listes ont été opérés par la mouvance, l’opposition et l’administration avant la cérémonie de prestation des délégués. Ce qui est d’ailleurs d’usage au sein de l’institution électorale.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top