Actualités

Lille : Le retour et la réinsertion socio-professionnelle des étudiants guinéens de France, en débat.

naitéC’est parti pour la cuvée 2015 des intervilles, un forum qui réunit des étudiants et des jeunes guinéens de France.
Pour cette 3è édition, qui se tient à Lille, capitale des Flandres, capitale culturelle de l’Europe en 2004, des jeunes étudiants guinéens sont venus nombreux de 32 villes et départements de la France.
Elle est organisée par l’ASSEGUI NPDC, Association des Etudiants Guinéens du Nord Palais de Calais, une association membre du CNJFG, conseil national des jeunes guinéens en France.
A cette session, sont présents des experts, des universitaires, des représentants de l’Etat français, le tout sous l’égide du ministre guinéen de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, M. Moustapha Naïté, accompagné de plusieurs cadres de son département.
A l’ouverture, l’occasion était opportune pour M. Daouda Conté, le président de l’ASSEGUI NPDC, a souhaité la bienvenue à tous les invités. A sa suite, M. Yacine Diallo, le président du CNJFG, s’est réjoui que le réseau grandisse depuis 2008, date de sa création, il a salué l’intérêt manifesté par les participants à cette rencontre, avant de saluer l’engagement personnel du ministre de la jeunesse en faisant le déplacement de Lille.
A son tour M. le ministre de la jeunesse a motivé sa présence par le souci pour les pouvoirs publics de venir à l’écoute de la jeunesse guinéenne de France, et de pouvoir apporter des réponses à tous leurs questionnements.
Il a appelé les étudiants guinéens de France, à nourrir l’ambition de retourner au pays après avoir acquis des connaissances, pour participer au développement de leurs pays. Il a les exhorté à ne pas tout attendre de l’Etat guinéen, qui a certes de la volonté, mais qui connait des difficultés.
Il a cité un certain nombre de mécanismes déjà mis en place par l’Etat guinéen, tels que le projet Toc ten et le fonds national d’insertion social, pour encourager le retour des jeunes guinéens dans leur pays.
Des experts de l’OFII, l’office français d’aide au retour et à la réinsertion, ont par la suite, apporté un éclairage sur l’accompagnement de l’Etat français en faveur des étudiants étrangers.
Les travaux se poursuivent ici à l’ASCO Hotel de Lille. Nous y reviendrons !
Aboubakri, envoyé spécial

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top