Actualités

Marche contre l’insécurité : Le gouvernement fait le point à la mi-journée (communiqué)

DamantangCamara12Suite à l’appel à manifester de plusieurs partis de l’opposition dite républicaine et en considération des propos et des informations démontrant une réelle volonté de semer le désordre et la violence dans la cité, les forces de sécurité ont, dès la nuit du 12 au 13 avril 2015 déployé un dispositif de sécurisation des principales artères de la ville de Conakry.

Dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 mars déjà, plusieurs barrages composés de pneumatiques en feu ont été démantelé par les forces de sécurité sur l’axe de la route Le Prince

Ce lundi 13 avril, la situation se présente ainsi :

RATOMA MATOTO

– Début des manifestations avant 7 heures à Matoto Tannerie et Gbessia où des barricades sont érigées par des jeunes qui y brûlent des pneus.

– Sur l’axe, Cosa, Bambéto, Hamdalaye et Concasseur des pneus sont également brûlés et des cailloux posés par endroit, conséquence circulation morose.

– Les forces de l’ordre, présentes sur la quasi-totalité des carrefours ont débarrassé la chaussée des cailloux et des pneus en flamme.

– 10h20 – 3 blessés supposés par arme à feu à Hamdallaye. Ils ont été transporté à l’Hôpital Jean Paul II de Kipé/ Il s’agit de Bah Aboubacar (24 ans), Baldé Ousmane (26 ans) et Diallo Boubacar (30 ans). Pour le moment, l’origine des tirs n’a pas été déterminée.

– 10H38 – Tannerie-Yimbaya blocage de la circulation et quelques barricades observées.

– 10h40 – le véhicule de service du Colonel Bafoe a été attaqué par des jeunes. Son pare-brise détruit par des jets de cailloux.

– 10H50 – Brigadier Chef Ibrahima Sory blessé par jets de pierre sur la T7 à Sonfonia.

– 11h30 La Gendarmerie a essuyé des tirs au calibre 12 au niveau du quartier Hamdallaye Pharmacie.

– 12h15 Deux nouveaux blessés par balles sont enregistrés aux Urgences de l’Hopital de Donka. L’origine des tirs n’a pas été identifiée pour l’instant.

KALOUM

– Situation normale jusqu’à 10H40 ou des échauffourées ont été signalées à Tombo entre jeunes et forces de l’ordre.

MATAM

– Les forces de l’ordre ont lancé des gaz lacrymogènes pour disperser des jeunes qui rassemblaient des pneumatiques. Deux militants auraient été interpellés

DIXINN

10H45 – Légers mouvements entre jeunes de Dixinn et militants de l’UFDG regroupés dans la cour du Leader CellouDalein Diallo

Le Porte-parole du Gouvernement

M. Damantang Albert CAMARA, Porte-parole du Gouvernement, ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle, de l’Emploi et du Travail

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top