Actualités

Le Gouverneur Soriba Sorel Camara interdit la marche de l’opposition de ce lundi à Conakry.

1soriba sorelllLe patron de la ville de Conakry tape du point sur la table. Dans une réquisition particulière adressée au commandant de la gendarmerie de région de Conakry, Colonel Balla Samoura, Soriba Sorel Camara ordonne aux escadrons de la capitale d’empêcher la manifestation non-déclarée de l’opposition prévue pour ce lundi 20 avril 2015.
La réquisition qui saisit la gendarmerie de Conakry précise que le recours à la puissance publique ne prévoit pas l’usage des armes à feu. Qu’est-ce qui a manqué dans la démarche des leaders de l’opposition républicaine, s’interroge  un observateur.
De sources proches des services sécuritaires, on apprend que l’opposition n’a adressé aucune lettre d’information à aucune des communes concernées par la manifestation du lundi. ce qui laisse présager des manquements dans la procédure d’organisation de cette nouvelle marche de l’opposition qui proteste contre l’inversion du chronogramme des futures élections en Guinée.
Interrogé sur la question de la saisine des délégations spéciales des communes traversées par la manifestation de ce lundi, un leader politique qui a requit l’anonymat a déclaré qu’à partit du moment qu’ils ne reconnaissent pas les présidents des délégations spéciales dont le mandant est expiré, donc, ils n’ont aucune obligation de les adresser des correspondances.
Quand au gouverneur de la ville, ce leader politique qu’aucun article de la constitution n’indique qu’il faut saisir  le gouverneur de Conakry par une note d’information.
Va-t-on vers un nouvel accrochage entre les forces de l’ordre et les militants de l’opposition déterminés à braver toutes les injonctions faites par les autorités de la ville de Conakry.

Bah Sekou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top