Actualités

Relance de la production agricole dans les zones affectées par l’épidémie d’Ebola en Guinée : le Gouvernement, la Banque mondiale et la FAO sur le terrain

13TH_AGRICULTURE_1583126gLe Gouvernement guinéen, la Banque mondiale et la FAO ont lancé avec succès les activités de terrain visant à dynamiser les revenus et la production agricole des ménages affectés par l’épidémie d’Ebola. Cette initiative conjointe vise à réduire les impacts négatifs de l’épidémie sur les moyens d‘existence et à améliorer la situation nutritionnelle des populations affectées à Conakry et dans les préfectures de Guéckédou, Macenta, Kissidougou, Kouroussa, Siguiri, N’Nzérékoré, Forécariah, Kérouané, Coyah, Beyla et Kindia.

Au total, 18 660 ménages recevront des semences de maïs, de riz, des semences maraîchères ainsi que des engrais et outils agricoles pour les prochaines campagnes de semis. Les productions de riz et de maïs attendues sont estimées à 9 000 et 4 800 tonnes respectivement, et permettront aux producteurs et à leur famille de couvrir leurs besoins alimentaires, tandis que la vente des surplus génèrera des revenus essentiels pour faire face aux dépenses de santé ou d’éducation.

L’identification des bénéficiaires et la distribution des intrants et des équipements ont démarré en avril 2015. Dans ce cadre, le 17 avril à Kissidougou, ville située à 600 km de Conakry, un atelier de formation des partenaires impliqués dans la mise en œuvre des activités a rassemblé vingt-quatre agents des services déconcentrés des ministères de l’Agriculture et de l’Élevage, des organisations non gouvernementales et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Ils ont bénéficié d’un renforcement de leurs compétences techniques et opérationnelles afin d’assurer un accompagnement optimal des petits producteurs lors des prochaines campagnes agricoles. Ils ont également reçu les outils nécessaires à la mise en œuvre du projet au niveau des communautés et notamment pour l’enregistrement des bénéficiaires, la réception des intrants en magasin, les tests de germination, et sur le rôle des comités villageois de suivi, entre autres.

En plus du soutien à la production agricole, cette initiative conjointe financée à hauteur de 5 millions de dollars par la Banque mondiale, comprend la mise en œuvre de campagnes de mobilisation sociale afin de sensibiliser au total 30 000 ménages afin de sensibiliser les communautés aux risques de transmission de la maladie en milieu rural.

Service communication FAO Guinée

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top