Actualités

Les bus de la Sotragui, portés disparus dans la circulation à Conakry

1sotraguiCela a dû échapper à plus d’un, mais pas à ceux qui empruntent les bus de la Sotragui. Pas l’ombre d’un bus de cette entreprise publique depuis deux, voire trois jours.
Une situation qui cause d’énormes désagréments aux populations des quartiers éloignés de la capitale guinéenne.
Selon le site echodeguinee, qui a interrogé la direction de l’entreprise, celle-ci invoque le mauvais état de la route d’accès au parc central où garent ces bus, en fin de journée de travail. Un argument jugé trop léger par ceux qui empruntent ces bus.
Il faut dire que depuis quelques mois, la Sotragui, une société de transport public, traverse une passe difficile. Plus de la moitié des 100 bus qui constituaient sa flotte, était à l’arrêt, pour avoir été endommagés lors des manifestations politiques ou cannibalisés.
Les conflits jamais tranchés entre une direction générale insoumise, à laquelle le conseil d’administration a retiré sa confiance, pour incompétence et défaut de résultats, et ce CA, n’ont pas aidé l’entreprise à se relever.
Pire, un flou artistique épais entoure depuis maintenant quatre mois, la gestion financière de l’entreprise.
A l’origine, l’Etat guinéen a monté ce projet de société de transport public, dotée d’une première flotte de 100 bus, à l’effet de soulager les populations de Conakry, confrontée à d’énormes difficultés pour se déplacer.
Mais l’expérience a fait long feu, en tout cas, elle n’a pas duré plus longtemps, après le retrait du partenaire français, la RATP.

Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top