Actualités

Burundi: le général putschiste affirme avoir « beaucoup » de soutiens au sein de l’armée et la police

GNLe général burundais putschiste Godefroid Niyombare, qui a annoncé mercredi avoir destitué le président Pierre Nkurunziza, a assuré avoir le soutien de « beaucoup » d’officiers supérieurs de l’armée mais aussi de la police, dans un message radiodiffusé.

« Nous sommes avec beaucoup de généraux de l’armée et de commissaires de la police », a-t-il déclaré sur la radio privée Insaganiro, en reprochant par ailleurs à Pierre Nkurunziza d’avoir présenté sa candidature à la présidentielle du 26 juin « au mépris du peuple burundais ».

Le président burundais Pierre Nkurunziza, dont un général a annoncé mercredi la destitution, a quitté Dar es Salaam, où il devait prendre part à un Sommet sur la crise pré-électorale dans son pays, pour retourner à Bujumbura, a annoncé la présidence tanzanienne.

« Il est parti à cause de la situation prévalant au Burundi », a indiqué à l’AFP à Dar es Salaam Salva Rweyemamu, porte-parole de la présidence tanzanienne. La situation restait confuse mercredi soir à Bujumbura, où il n’était pas possible de savoir qui détenait les rênes du pouvoir.

Pendant ce temps, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon « appelle urgemment toutes les parties à faire preuve de calme et de retenue », en réaction à la tentative de coup d’Etat au Burundi, a déclaré mercredi son porte-parole.

« Nous continuons d’évaluer les développements sur le terrain car la situation est très changeante », a ajouté Stéphane Dujarric.

Il a souligné que l’ONU suivait cette situation « avec une grande inquiétude ». M. Ban, a-t-il ajouté, « rappelle à tous les dirigeants burundais la nécessité de préserver la paix et la stabilité dans un pays qui a tant souffert de précédents accès de violence ».

L’ONU reste en contact avec son émissaire au Burundi Saïd Djinnit, qui se trouve à Dar es Salaam pour un sommet régional consacré au Burundi.

Selon des diplomates à l’ONU, la France a demandé que le Conseil de sécurité tienne des consultations dès que possible afin que M. Djinnit puisse l’informer de la situation, mais cette réunion pourrait ne se tenir que jeudi.

AFP

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top