Actualités

Guinée : aucun cas de fièvre Ebola dans la capitale guinéenne (source médicale)

thinkstock_rf_illustration_of_ebola_virusLa capitale guinéenne (Conakry) n’a aucun cas de fièvre hémorragique à virus Ebola, mais seulement 14 constats à suivre, a déclaré mercredi le coordinateur régional de lutte contre Ebola Dr Momo Camara, au terme d’une
réunion médicale à Conakry.
Selon lui, dans toute les communes urbaines de la Conakry y compris le CHU de Donka qui abrite le centre de traitement d’Ebola (CTE), les statistiques sont plutôt bonnes et satisfaisantes avec zéros cas ce jour.
Dr Momo a précisé que les contacts ne sont pas des malades mais des personnes soupçonnées êtres proches des anciens malades de la fièvre Ebola.
Toutefois, il a invité les populations à multiple la vigilance et d’ardeurs pour éviter des nouvelles contaminations entre les populations urbaines de Conakry.
« Nous devons tous nous impliquer afin que ceux qui viennent des zones affectées soit signalés auprès du corps médical », a-t-il affirmé.
Pour réussir cette vigilance et renforcer les mesures de prévention, l’OMS procède à la formation de 150 agents communautaires pour mener une campagne de sensibilisation et d’information des populations dans le souci de
briquer la résistance et obtenir leur adhésion.
Depuis le début de la maladie, les dernières données épidémiologiques sur la fièvre Ebola en date du 7 mai 2015, montrent que la Guinée a enregistré un total de 3 593 cas dont 2 387 décès soit 66,4%.
Les cas confirmés sont estimés à 3 170 dont 1 972 décès soit 62,2%, 415 cas
probables (415 décès) et 8 cas suspect.
L’augmentation du nombre total de cas probables s’explique en partie par la mise en place du nouveau système de notification des décès communautaires non-prélevés avec lien épidémiologique avéré, a précisé le coordinateur
régional.

Xinhua

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top