Actualités

L’homme du 17 mai 1991 et ses actions de développement, célébrés et magnifiés à Dubréka : Discours de la coordinatrice nationale du RPG-Arc-en-ciel

nantou-cherifC’est pour moi un honneur et une immense joie, de partager cette journée « du 17 mai », très symbolique mais aussi, chargée de souvenirs encore vivaces avec vous, ici, à Tanènè.
En effet, pour l’ensemble des cadres, militantes et militants du RPG Arc-en-ciel, cette date historique, marque certes, le point de départ d’une longue et périlleuse marche pour l’instauration de la démocratie en Guinée, mais aussi, un jour de recueillement et de prière pour nos innombrables martyrs qui ont consenti le sacrifice suprême pour qu’aujourd’hui soit. C’est aussi le lieu pour nous, de leur souhaiter le paradis éternel et le repos de leur âme ! Amen !
Ceci dit, je veux en mon nom et au nom du RPG Arc-en-ciel, remercier et féliciter très chaleureusement les braves et laborieuses populations que vous constituez. Venir commémorer, cette journée à Tanènè est pleine de sens, mais aussi, comme en 1991, est un autre point de départ pour l’ultime combat de notre très cher leader charismatique, le Professeur Alpha CONDE, Premier PRESIDENT démocratiquement élu de la Guinée, et auquel, nous restons tous attachés et pour lequel, nous souhaitons une réélection dès le premier tour de L’élection présidentielle du 11 octobre 2015, selon le chronogramme publié par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI.
A cet effet, en vue de nous rassurer d’une victoire éclatante, je vous invite toute affaire cessante d’aller vous faire enrôler massivement, dans les Commissions Administratives de Révision des Listes Electorales (CARLE).
Braves populations de Dubréka ! Je vous dis merci! Merci encore une fois pour m’avoir élevé au rang de Marraine de votre préfecture.
Populations aux milles bras, à la main servile, au moral d’acier et à grand cœur, je suis venue me joindre à vous pour fêter ensemble une date que je pense historique, en guise de reconnaissance et de notre indéfectible attachement à l’homme du 17 Mai 1991.
Chers militantes et militants, l’heure de la vérité a sonné, et cette belle vérité c’est le Projet Kaléta. Un investissement record de plus d’Un Milliard de Dollars avec à la clef, une puissance énergétique de 240 Méga watt. Pour les symboles, qui dit mieux ? L’acte n’a d’égal que lui-même et en lui seul, nous exprimons notre profonde reconnaissance « à l’artisan du développement accéléré » celui à qui, il a été décerné, le slogan très émouvant de :  » A KA FO ! A KA Kè !  » . J’ose proclamer haut et fort, ici, à Dubreka, qu’il se trouve planté à jamais, par la réalisation de ce gigantesque ouvrage hydro énergétique, les racines et les bases, d’un progrès certain. Car, « pas de développement avant l’électricité » avaient reconnu tous les économistes du développement.
Je termine mes propos en vous demandant de renforcer les mesures d’hygiène édictées par les autorités sanitaires et d’observer scrupuleusement les mesures contenues dans la déclaration d’urgence sanitaire décrétée, par Monsieur le Chef de l’Etat. Nous devons ensemble, redoubler d’efforts, afin d’éradiquer ce virus maudit d’Ebola qui nous a imposés cette sale guerre.
Par ailleurs, devant la menace quasi permanente et les velléités déstabilisatrices de notre opposition qui visent à saper les bases de nos jeunes institutions démocratiques et républicaines, je vous exhorte à la sérénité, à la vigilance et surtout au pardon. Cela, pour éviter de céder à la provocation qui constitue la sève nourricière de ces adversaires accidentels. Quant à notre parti, le souci constant a toujours été : une Guinée unie, plurielle mais forte de ses diversités et de ses différences qui constituent une source inépuisable de richesses où tout leader averti doit s’abreuver. J’invite encore une fois, nos sœurs et frères de l’opposition, à mettre par dessus tout, l’intérêt supérieur de la nation et surtout à se débarrasser de l’ethno stratégie, qui est antinomique à la cohésion sociale et à l’unité nationale. Leur rappelle, que seul le dialogue nous permettra de trouver la solution idoine à nos nombreuses divergences, d’ailleurs, inhérentes à ce système démocratique auquel reste profondément attaché le vaillant peuple de Guinée.
Veuillez trouver sublimes populations de Dubreka, l’expression de mes sentiments de réel réconfort moral !
Ensemble changeons la Guinée !
Debout pour la victoire !
Vive la paix !
Vive les sages de Dubreka !
Vive les femmes et les jeunes de Dubreka !
Vive le Président, Professeur Alpha CONDE !
Je vous remercie !
Tanènè, le 17 mai 2015
La Coordinatrice Nationale
L’Honorable Hadja Cherif
Nantènèn KONATE

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top