Actualités

Dubréka : Pose de la première pierre de l’ENA sur un terrain litigieux

SKLe ministre de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et la modernisation de l’administration publique, l’a annoncé mardi. Le gouvernement guinéen procède ce mercredi 20 mai au lancement des travaux de construction de l’ENA de Guinée, l’école nationale d’Administration, à travers une cérémonie de pose de la première pierre de l’édifice. Au plateau de Kennedé, à Dubréka.
En soi, l’acte est à saluer, en ce sens qu’il est le signe de la volonté des autorités de traduire dans le plus concret et sans tarder, le décret pris deux jours plutôt par le chef de l’Etat, portant création de cette Ecole, qui formera désormais des cadres guinéens, censés venir contribuer à redorer l’image décatie de l’administration guinéenne.
Mais seulement voilà, on apprend que le terrain sur lequel on veut élever la nouvelle Ecole, l’ENA de Guinée, est un terrain litigieux.
Selon Maître Abass, avocat au barreau guinéen, il s’agit d’un domaine qui a été pris à une trentaine de familles, sans autre forme de procès, sans dédommagement aucun.
Toujours selon cet avocat, également avocat de la trentaine de familles, les autorités en charge du dossier savent bien que l’Etat est en litige avec des particuliers autour de ce domaine, mais elles font la sourde oreille.
Il assure que ces familles disposent toutes de titres de propriété dument délivrés par les services compétents. Maître Abass n’est pas contre le fait que si le domaine doit servir à abriter l’ENA, que l’Etat décide de s’en accaparer pour cause d’utilité publique, mais il insiste, persiste et signe, cela ne saurait être sans que le même Etat ne dédommage ces familles ou les recase ailleurs.
Affaire à Suivre !

Batouly Sylla

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top