Actualités

Choqué, indigné par les propos de AKB, l’entourage du président du Horoya AC répond : « Il est indécent de confondre le président Antonio Souaré avec de la médiocrité… »

1antonio souarLe Horoya AC marque son indignation par rapport aux propos injurieux, diffamatoires et désobligeants tenus par le sieur Abdoul Karim Bangoura « AKB » et publiés sur certains sites d’informations sur son Président, M. Antonio Souare. Face à cette calomnie injustifiée, le Horoya Athletic Club tient à faire les mise au point de clarification :

Le Horoya n’est pas un club où la légèreté, la complaisance, le laxisme encore moins l’amateurisme dictent et motivent les choix et actes. C’est en toute responsabilité qu’il se prononce sur les différents sujets d’ordre national et international. Le Président du club, un responsable, sans doute important, même déterminant, mais reste un élément à l’écoute des avis de ses collaborateurs.

Le président Antonio Souare, est le leader d’un groupe de cadres, dévoués et fidèles, mais très médiocres dans le culte de la personnalité. A ce titre, le Horoya assume le soutien annoncé par son Président, M. Antonio Souare au Comité exécutif sortant de la Fédération Guinéenne de Football. Cette posture, loin d’être une « promotion de la médiocrité » comme le prétend Abdoul Karim Bangoura « AKB », est la conséquence de résultats tangibles et importants pour le football guinéen. Personne à Horoya encore moins son Président ne qualifie de panacée le bilan du Comité Exécutif sortant, mais pour ceux qui ont l’honnêteté de se souvenir où était le football guinéen il y’a moins de 5 ans, le chemin parcouru mérite d’être poursuivi. D’autant que le Président du Horoya Athletic Club, mieux placé que n’importe quel dirigeant de clubs guinéens, connaît les heureuses perspectives de développement de notre football au niveau international. Le Président Antonio Souare, qui a suivi de près le bureau actuel de la feguifoot, qui a rencontré le Président de la Fédération Internationale de Football Association ( FIFA), M. Joseph Sepp Blatter à Rio de Janeiro en marge des phases de finales de la Coupe du monde 2014, en Guinée Équatoriale pendant la Coupe d’Afrique des Nations 2015, souvent le Président Issa Hayatou de la Confédération Africaine de Football et plusieurs membres de l’instance continentale, est assez avisé et outillé pour savoir que le soutien aux projets de développement du football obtenus par l’équipe actuelle de Salifou Camara Super V ne frise nullement la « promotion de la médiocrité ». Tout au contraire, après plus de trente ans (30) d’expertises dans le management sportif et culturel, est bien outillé pour évaluer la qualité de la gouvernance du football guinéen. Il est indécent aujourd’hui de confondre plus de trente ans de leadership sportif avisé avec la médiocrité.

C’est cette confusion que l’ensemble du Horoya, à ne pas réduire à la seule personnalité du Président Antonio Souare, n’a pas voulu faire en refusant d’effectuer le moindre saut dans l’inconnu.

Le bureau du Horoya est parfaitement convaincu que sont mobilisés aussi des centaines de milliers de jeunes guinéens pour défendre, le moment venu, le chemin que le Président Antonio Souare a tracé et montré.

Que le sieur Abdoul Karim Bangoura « AKB » se rassure, le Président Antonio Souare,n’excelle ni dans le subterfuge ni sous le voile pour faire valoir ses positions.

La cellule de Communication du Horoya AC

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top