Actualités

Nigeria: le discours de Buhari dominé par la lutte contre Boko Haram

MBUne investiture, une cérémonie pour l’histoire ce vendredi au Nigeria. Sur la grande place d’Abuja et devant un parterre de dignitaires étrangers, Goodluck Jonathan a officiellement cédé son poste de président à Muhammadu Buhari, pour ce qui est la première transition démocratique et pacifique du pays. Sans surprise, c’est la lutte contre le groupe islamiste Boko Haram qui a dominé le discours du tout nouveau président.

Après avoir fait le serment de respecter la Constitution, Muhammadu Buhari a présenté la lutte contre Boko Haram comme l’une de ses priorités. « Nos forces de sécurité ont accompli des progrès ces dernières semaines, mais la victoire n’est pas possible en conservant un centre de commandement et de contrôle à Abuja », a déclaré Muhammadu Buhari qui a décidé de relocaliser ce centre de commandement à Maiduguri dans le nord-est du pays. Le président élu a surtout promis de retrouver les filles de Chibok qui avaient été enlevées, il y a plus d’un an, par les islamistes de Boko Haram. « Le gouvernement, a-t-il assuré, fera tout son possible pour les retrouver en vie ».

Par ailleurs, Muhammadu Buhari a réaffirmé la souveraineté de l’armée dans la lutte contre Boko Haram tout en promettant de mettre en place un mécanisme de contrôle contre toute forme de violation des droits humains qui auraient été commis par les forces armées. Boko Haram qui s’est signalé aujourd’hui même : sept personnes ont été tuées, plusieurs dizaines blessées, ce vendredi matin, par l’explosion de deux bombes lors d’un mariage dans l’Etat de Borno. L’armée tchadienne indique que des combats se sont aussi déroulés mercredi sur une île du lac Tchad lors desquels quatre soldats et une trentaine d’islamistes sont morts.

Au-delà de Boko Haram, le Nigeria connaît aussi d’autres problèmes que Muhammadu Buhari avait déjà présentés lors de sa campagne électorale. Pour lui, l’autre priorité de sa future administration, c’est surtout la relance de l’économie. Muhammadu Buhari veut assainir le secteur de l’énergie. Il a annoncé que des études seront menées pour assurer une meilleure distribution de l’électricité, notamment suite aux dernières pénuries qui ont paralysé le pays ces derniers mois. Il a aussi promis de lutter contre le chômage en relançant l’agriculture, ainsi que les industries locales.

RFI

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top