Actualités

Ebolarésistance à Kamsar : Une journée de vendredi très agitée dans la cité minière

1ebola 4000Jusqu’à tard en soirée ce vendredi 29 mai, il y avait grabuge dans la cité minière de Kamsar où est implantée la CBG, une société minière dans laquelle l’Etat guinéen est actionnaire à hauteur d’au moins 49%.

En cause, des jeunes d’un quartier de la haute banlieue de cette cité, en colère contre une équipe d’agents de la Croix-Rouge, apprend-on, venue quérir un autre jeune du même quartier, soupçonné d’être une personne malade d’Ebola, ont érigé des barricades et brûlé des pneus sur la principale voie qui relie la Cité à la banlieue de cette localité, y empêchant toute circulation.

Ils se sont affrontés avec des gendarmes, en sous-nombre et munis d’armes conventionnelles, sans que ceux-ci n’aient pu prendre le dessus sur eux. Ils réussirent à se transporter dans l’enceinte de la Cité où malgré l’opposition d’autres gendarmes qui ont tiré des coups de feu en l’air pour les disperser, ils finiront par saccager le commissariat local.

Un habitant joint par mosaiqueguinee.com, a déploré l’inertie des autorités de la sous-préfecture, qui auraient brillé, selon lui, tout au long de cette journée mouvementée, par leur absence.

Jusqu’au-delà de 20h, la tension restait vive sur place. Les jeunes réclament toujours à cor et à cri le retour de leur camarade.

Ils croient dur comme fer qu’il ne souffre point d’Ebola. Ils vont jusqu’à dire qu’il n’y a pas Ebola à Kamsar, que tous les bruits qui courent ne sont que pure affabulation.

A suivre !

Ousmane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top