Actualités

Incidents lors de deux matches des championnats de Ligue et de Ligue2 : L’ASK et le Milo FC, écopent des sanctions

ask1On l’accusait de manquer de fermeté, eu égard les violences devenues récurrentes dans les stades guinéens. Eh bien, la fédération guinéenne de football, vient de sévir.

Suite aux incidents qui émaillé les rencontres Milo FC-Olympique de Coyah, comptant pour le championnat Ligue2 et AS Kaloum-Fello Star de Labé, comptant pour la Ligue1, les commissions juridique et compétions de l’instance dirigeante du football guinéen, se sont réunies et ont dit la loi, en infligeant des sanctions aux clubs fautifs, conformément aux règlements. Leur décision, telle que parvenue à notre rédaction. Lisez !

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE

Travail – Justice – Solidarité

FEDERATION GUINEENNE DE FOOTBALL

Constituée en 1959 – Membre de la FIFA depuis 1960 et de la CAF depuis 1964

Conakry le 29 Mai 2015

Procès-Verbal No : 006/CJ/FGF/2015

Les Commissions Juridique et Compétitions de la Fédération Guinéenne de Football ont examiné, au cours de la réunion extraordinaire qu’elles ont tenue ce jeudi 28 mai 2015 au siège de la Fédération Guinéenne de Football, les rapports des officiels (Commissaires et Arbitres) des matches ci-après :

  1. DU MATCH MILO FC. CLUB OLYMPIOUE DE COYAH

Joué le 20 mai 2015 au Stade M’Balou Mady Diakite de Kankan, comptant pour la 13è' » Journée du Championnat National de Ligue 2 Nimba Mining.

Selon les rapports des officiels (Commissaire et Arbitres) de la rencontre, qui indiquent qu’à la

85è' »minute, les supporters du MILO FC ont envahi le terrain, suivi de jets de projectiles sur les officiels et l’équipe visiteuse, entrainant ainsi I ‘arrêt définitif du match et provoquant la blessure du Commissaire du match et six (6) joueurs et encadreurs du CLUB OLYMPIQUE DE COYAH’

Les rapports indiquent également que c’est grâce à I ‘intervention du Commissaire du match et des forces de l’ordre, que les arbitres, joueurs et encadreurs du CLUB OLYMPIQUE DE COYAH ont été escorté jusqu’au Camp Militaire de la région Administrative de Kankan, pour les soustraire de la vindicte populaire.

Les commissions,

– Se référant aux dispositions du règlement de la compétition à son article 18, alinéa b, qui stipule que: « Tout club, dont les supporters ou un groupe d’individus dont il bénéficie, directement ou indirectement des services, auront empêché ou interrompu le déroulement d’un match, aura match perdu par trois (03) buts à zéro (0) et payera une amende de deux millions (2.000.000) de francs guinéens « 

Décident :

  1. Le Club MILO FC de Kankan perd le match par pénalité, soit trois (3) buts à zéro (0) en faveur du Club Olympique de Coyah et est soumis au paiement d’une amende de deux millions (2.000.000) de francs guinéens, à verser au compte bancaire de la Fédération Guinéenne de Football, domicilié à la Société Générale de Banques en Guinée,
  2. Le Club MILO FC de Kankan est également soumis au remboursement des frais médicaux engagés pour soigner les joueurs blessés de Coyah qui s’élèvent à 400.000 FG et la restitution d’un jeu de maillots perdu par l’encadrement technique du Club Olympique de Coyah au cours des incidents et ce, avant le’15 juin 2015.

Passé ce délai, les Commissions se réservent le droit de prononcer des mesures disciplinaires additionnelles.

  1. Un dernier avertissement est infligé aux supporters du MILO FC de Kankan.

En cas de récidive, le Stade M’Balou Mady Diakité de Kankan sera purement et simplement suspendu et tous les matches du MILO FC seront délocalisés sur un terrain neutre.

  1. DU MATCH AS KALOUM – FELLO STAR DE LABE

Joué le 27 mai 2015 au Stade Annexe 28 Septembre, comptant pour la 14è Journée du Championnat National de Ligue 1 Nimba Mining.

Selon les rapports des officiels (Commissaire et Arbitres) de la rencontre qui indiquent qu’à la 61è minute, sur une décision de I ‘arbitre du match, qui a brandi un deuxième carton jaune au joueur KABONGO KASONGO de IAS KALOUM, synonyme d’expulsion dudit joueur, au sens des règlements de la compétition, des supporters identifiés de l’AS KALOUM ont envahi le terrain, suivi de jets de projectiles sur les arbitres et le public sportif, proféré des injures grossières envers les officiels du match et les membres de la Fédération Guinéenne de Football, entrainant de facto, I ‘arrêt définitif de la rencontre.

Ces mouvements de violence des supporters de I’AS KALOUM ont suscité des scènes de destructions massives des installations du Stade Annexe 28 Septembre, fruit du Projet « Gagner en Afrique avec I’Afrique » et ce, malgré l’intervention des agents des forces de l’ordre, qui ont d’ailleurs escorté les officiels du match jusqu’au Commissariat de Police du Stade, pour les soustraire des violences engendrées par les supporters de I’AS KALOUM.

Les Commissions;

– Au vu de ce qui précède et se référant aux prescriptions du règlement du Championnat National de Ligue 1 Nimba Mining, à son article 18, alinéa b qui dispose que: « Tout club, dont les supporters ou un groupe d’individus, dont il bénéficie directement ou indirectement des services, auront empêché ou interrompu le déroulement d’un match, aura match perdu par trois (03) buts à zéro (0) et payera une amende de deux millions (2.000.000) de francs guinéens »

Décident :

1, L’AS KALOUM perd le match par pénalité, soit trois (03) buts à zéro (0) en faveur du FELLO STAR DE LABE et est soumis au payement d’une amende de deux millions (2.0OO.OOO) de francs guinéens, à verser au compte bancaire de la Fédération Guinéenne de Football, domicilié à la Société Générale de Banques en Guinée.

2, Le Club AS KALOUM est également soumis à la réparation de tous les dommages matériels causés aux installations du Stade Annexe 28 Septembre et ce, avant le 20 juin 2015.

Passé ce délai, les Commissions se réservent le droit de prononcer des mesures disciplinaires additionnelles.

  1. Les supporters de l’AS KALOUM reçoivent un dernier avertissement

En cas de récidive, tous les matches à domicile de I’AS KALOUM seront délocalisés en dehors de la Ville de Conakry, les frais de transport de ses adversaires étant à ses dépens, si cette délocalisation engendre pour ces adversaires, des charges additionnelles liées au transport.

Les Commissions saisissent cette opportunité, pour féliciter les forces de maintien d’ordre déployées au Stade M’Balou Mady Diakité de Kankan et celui de I ‘Annexe 28 Septembre, pour leur professionnalisme et leur sens d’anticipation, qui ont permis de contenir ces violences qui sont devenues récurrentes dans nos compétitions et éviter que le pire n’arrive aux officiels des rencontres pré-citées.

Elles invitent les Dirigeants des Clubs, à faire preuve de retenue, de responsabilité et de fair-play, en respectant scrupuleusement, les règlements qui régissent les compétitions nationales, seul gage de réussite de la Saison Sportive 20141/2015.

 Les commissions

Le Secrétaire Général

Rapporté par Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top