Actualités

Relance du dialogue politique : L’opposition face à des émissaires du gouvernement ce vendredi

cellou_cheikhPeut-elle accoucher ne serait-ce que d’une lueur d’espoir en vue de l’ouverture du dialogue auquel la communauté internationale appelle de tous ses vœux ? La question vaut son pesant d’or.

Beaucoup de guinéens, l’espèrent du fond de leur cœur. Pourvu que cessent les manifestations et les violences qu’elles engendrent, pourvu que le pays sorte de la longue crise dans laquelle il est englué voici bientôt cinq ans.

En venant vers l’opposition à nouveau, le gouvernement montre certes une volonté de continuer à convaincre cette dernière à rejoindre la table du dialogue sans délai ni conditions, mais deux questions se posent :

Primo : que peut-il offrir de concessions à l’opposition sur les points de préalables et de revendications, posés par cette dernière, au point de la faire dérider, de la faire fléchir ?

Deuxio : quels gages peut-il lui offrir pour ce qui est du respect et de l’application des accords qui résulteront éventuellement du dialogue qui s’ouvrirait ?

Voici le chiendent ! Là réside tout le nœud de la crise de confiance.

On apprend que pour cette rencontre prévue ce vendredi au siège de l’UFDG à Hamdallaye-CBG, trois émissaires au moins du gouvernement (Kiridi, Mr Cheick Sacko et Bouréma Condé), seront face à El Hadj Cellou Dalein Diallo, Aboubacar Sylla et deux autres représentants de l’opposition, qui viendront de l’UFR et du PEDN.

A suivre !

Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top