Actualités

Le président du CNOCSG à Johannesburg au colloque international sur les bonnes pratiques électorales

Dansa-Kourouma1La société civile guinéenne est auréolée de la participation du président du CNOCSG (conseil national des organisations de la société civile guinéenne), à un colloque international qui se tient à Johannesburg, en Afrique du Sud et qui porte sur les bonnes pratiques électorales.

Il est le seul délégué représentant toute l’Afrique francophone à ce colloque. Au compte donc de l’Afrique francophone à Johannesburg, il participer à deux rencontres. La première, il s’agit de la réunion annuelle du GNDEM (Global Network domestic électoral monitors) en tant que membre du conseil exécutif de réseau mondial.

Cette réunion a débuté lundi et s’achève ce mardi 09 juin. Elle est axée sur la mise en œuvre de la déclaration de principes internationaux sur l’observation et la surveillance impartiale des élections et son code de bonne conduite.

Trois thèmes sont inscrits au rôle de cette réunion, dans le domaine du partage d’expériences :

1-Solidarité entre organisations citoyennes d’observation électorale régionale pour la crédibilité électorale

2-plaidoyer pour la transparence électorale et les données électorales ouvertes et accessibles aux citoyens.

3-la communication des informations électorales au public et influencer l’ouverture des commissions électorales.

La deuxième rencontre à laquelle il participe se tient elle du 10 au 11 et porte sur le dialogue entre les commissions électorales, les observateurs nationaux et internationaux et les institutions d’appui à la démocratie pour faire avancer l’intégrité électorale (paramètres Iso de la transparence électorale, NDLR)

Cette rencontre est organisée par INEC indépendant national Electoral commission de l’Afrique du Sud.

Dr Dansa Kourouma, mettra l’occasion à profit, puisqu’il s’agira aussi de l’application des directives de la déclaration universelle sur l’observation impartiale et son code de bonne conduite, pour faire un plaidoyer pour permettre à la société civile guinéenne d’observer les élections à venir qui se tiennent dans un contexte de crise de confiance.

Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top