Actualités

Une journée de bonheur pour Mohamed et sa mère

Mohamed et sa mèreAu Centre de Traitement Ebola de Forécariah, une belle surprise attendait le petit Mohamed ce samedi 16 mai 2015. Agé de 13 mois, il a été séparé de sa mère lorsque celle-ci a été confirmée positive à Ebola et consécutivement admise au CTE de Forécariah. Le père de Mohamed a été le premier infecté par la maladie en avril 2015 et admis au CTE de Coyah d’où il est sorti guéri. A sa sortie, il était fragilisé par la maladie, sa famille s’est retrouvée stigmatisée par l’entourage et son épouse a été admise au CTE à son tour. C’est ainsi que le petit Mohamed a été placé en famille d’accueil.

Pendant 11 jours, Mohamed a vécu dans la famille de Mme Touré, elle-même guérie d’Ebola. Il s’est réveillé ce samedi-là sans imaginer le grand bonheur qui l’attendait, celui de revoir sa mère après 11 jours passés sans elle. Après son repas et sa toilette, c’est accompagné de ses parents d’accueil, du Directeur Préfectoral de l’Enfance et des représentants des ONG AFA (Aide à la Famille Africaine) et Sabou Guinée qu’il a été conduit au CTE pour être réunifié avec sa mère qui avait hâte de retrouver son bébé après leur séparation.

Lorsque Mme Soumah est arrivée au Centre, son fils était déjà là. C’est avec un regard impatient et interrogateur que la mère a cherché son enfant. Son visage s’est aussitôt illuminé à la vue de son fils qu’elle n’a cessé de réclamer durant son séjour hospitalier. Transportée de joie, la mère s’est précitée dans les bras de son enfant, le couvrant de câlins tout en adressant de vifs remerciements à la délégation.

Mohamed est le quatrième enfant affecté par Ebola à être placé en famille d’accueil par le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance et l’ONG Aide à la Famille Africaine appuyés par l’UNICEF. Les familles d’accueil ont été initiées en réponse dynamique à la crise d’Ebola qui a affecté plusieurs enfants. A ce jour, un réseau de 12 familles d’accueil a été identifié à Conakry, Coyah, Forécariah et Dubréka. Venant en appui aux familles, l’UNICEF assure la mise à disponibilité de kits divers contenant des vivres, des vêtements, des fournitures scolaires, des jouets, … Un appui financier et un soutien psychosocial sont aussi prévus pour les familles et les enfants.

Service de communication Unicef

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top