Actualités

Affaire mosquée sénégalaise : Le protocole d’accord de 2014, comme seule solution et boussole

mosquée senegalaiseAu terme d’une réunion qui s’est tenue mardi au ministère de la sécurité, et qui a regroupé les parties guinéenne et sénégalaise, en conflit ouvert autour de la gestion de la mosquée sénégalaise, en présence des autorités religieuses, il a été reconnu que toute la solution à la crise se trouve consignée dans le protocole d’accord de 2014, signé par les deux parties.
Un protocole qui a réglé non seulement la question de l’imamat, mais aussi celle de la gestion administrative de cette maison de Dieu.
En clair, le principe a été réaffirmé par la réunion de Coléah, les prières sont officiées par un imam guinéen, secondé par un imam sénégalais, lui aussi suivi d’un imam guinéen, ainsi de suite, de manière qu’en cas d’indisponibilité d’un imam, il est relayé aussitôt par le suivant.
Deuxio, la réunion de Coléah a réaffirmé le principe selon lequel cette mosquée appartienne à la communauté sénégalaise, et comme tel, elle s’appellera mosquée sénégalaise. Exit les noms de mosquée du centre ou mosquée de koulewondy.
Et pour solde de tout compte, il a été demandé à la ligue islamique et aux affaires religieuses de réunir les deux parties ce mercredi, pour définitivement arrondir les angles, et permettre enfin la réouverture de cette mosquée.
Une réouverture qui pourrait intervenir officiellement ce jour, au terme de cette rencontre. Au grand bonheur des fidèles musulmans de la zone, à seulement une semaine du début du mois Saint de Ramandan.
A suivre !
Roki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top